Crise des droits TV – Bernard Joannin (Amiens) : « Notre niveau de vie est exagéré et il faut un profond changement »

Championnat

La crise financière traversée par le foot français, liée au Covid-19 cette année, s’est renforcée avec l’absence de paiement de Mediapro. Le principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2 n’a pas honoré son deuxième versement début octobre. Si la LFP a pu recourir à un emprunt pour soulager les clubs, les semaines qui arrivent s’annoncent délicates. Président d’Amiens, Bernard Joannin estime que le système, dans on intégralité, est à revoir.

A lire aussi >> Crise des droits TV – Les deux options de la LFP dans son conflit avec Mediapro

« Le monde du foot est très affaibli et j’espère une prise de conscience de cet affaiblissement par ses acteurs (agents, joueurs, dirigeants). Car notre niveau de vie est exagéré et il faut un profond changement. La bulle a explosé. Les seuls qui ont bénéficié de l’explosion des droits télé sont les joueurs et leurs agents, de moins en moins fréquentables d’ailleurs. Ils s’appuient sur leurs contrats. A l’avenir, il faut instaurer, par écrit, des mécanismes de baisse des salaires en cas de nouvelle catastrophe comme le Covid ou Mediapro. Il faut rajouter ce type de mécanisme et surtout, arrêter avec les gros salaires qui étouffent les clubs. »

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *