Chambly – Fulvio Luzi : « Sans les droits télé, on est morts »

Championnat

La position de Mediapro vis-à-vis de la LFP à demander une renégociation des droits TV de la L1 et de la Ligue 2 n’incite pas à l’optimisme. Si le diffuseur ne verse pas sa part d’octobre comme convenu, la Ligue devrait avoir recours à un nouveau prêt afin d’injecter de l’argent au sein des clubs. Sinon, plusieurs formations professionnelles pourraient se retrouver en difficulté, comme l’explique le président de Chambly, Fulvio Luzi, au Parisien.

« Sans les droits télé, on est morts, on sera en cessation de paiement et on dépose le bilan en janvier. Cela nous enlèverait plus de 350 000 € par mois, vu les circonstances, où pourrait-on les trouver? Je n’ose pas l’imaginer, mais je suis prudent. Il faut être patient et voir comment vont évoluer les choses, souffle l’homme fort du FCCO. La LFP ne va pas pouvoir prendre un crédit tous les deux mois. Donc il y a une grosse inquiétude pour la survie du football français. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications