Mediapro-LFP : Le ministère des Sports « va veiller à ce que le contrat soit respecté »

Médias

La demande de Mediapro de renégocier les droits TV a fait l’effet d’une bombe dans la sphère footballistique. Le monde du ballon rond est inquiet des potentielles répercussions économiques à venir, et des difficultés financières du groupe espagnol. Si la LFP s’est déjà opposée au délai demandé par le principal diffuseur des championnats hexagonaux, dans le cadre de son second versement, la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, tient à ce que le contrat soit respecté, comme elle l’annonce dans des propos accordés à l’AFP.

A lire aussi >> Droits TV – La LFP confirme avoir refusé le délai de paiement à Mediapro

« Aujourd’hui, il y a des engagements contractuels qui ont été pris entre un média, qui est arrivé sur le territoire français avec cette difficulté de créer une chaîne de toute pièce et une Ligue qui a été mise à mal par un arrêt du championnat et une reprise difficile pour tout le monde. Donc nous veillerons de très près au niveau du ministère des Sports et de l’Etat à ce que ce contrat soit respecté, que les engagement pris, soient maintenus. Parce qu’il en va aujourd’hui de la survie non seulement du football professionnel, mais du football tout court, puisque cette convention qui lie la Ligue et le football amateur est conséquente et qu’une bonne partie des fonds qui émanent de ce contrat revient au sport amateur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications