Ligue 2 (3e journée) – Ajaccio veut sortir du rouge, Dunkerque s’inviter sur le podium

AC Ajaccio

Le calendrier de la Ligue 2 se met à jour ce mercredi (19h) avec l’opposition entre l’AC Ajaccio et l’USL Dunkerque en match en retard de la 3e journée. Une rencontre qui avait été reportée en raison de cas de Covid-19 détectés dans les rangs nordistes. L’occasion pour les deux formations de faire une belle opération au classement.

A lire aussi >> Ligue 2 – Participez à l’élection du joueur du mois de septembre

L’enjeu

Dernier de Ligue 2 avec un seul petit point dans la musette, Ajaccio démarre très timidement sa saison après avoir régalé l’an dernier. Heureusement, le compteur s’est débloqué contre Sochaux (1-1) samedi, avec le premier but inscrit par la recrue Michaël Barreto. De quoi aborder la réception de Dunkerque avec un poil plus de confiance. L’objectif est simple pour l’ACA devant son public de François-Coty : s’offrir un premier succès pour décoller et quitter cette zone rouge peu envieuse.

Ligue 2 (3e journée) – Le groupe d’Ajaccio qui reçoit Dunkerque

Mais en face, l’USLD va se présenter sans pression et sans complexe. Surtout, avec l’envie d’effacer le premier revers de la saison concédé à Rodez (2-1). Fabien Mercadal et ses joueurs peuvent même grimper sur le podium en cas de succès sur l’Ile de Beauté. De quoi donner un sacré coup de boost alors que la fatigue de deux déplacements lointains consécutifs pourrait se faire sentir dans les rangs d’une formation qui n’a pas été épargnée par le Covid-19 récemment.

Ligue 2 (3e journée) – Le groupe de Dunkerque qui se déplace à Ajaccio

Le duel à suivre : Michaël Barreto/Billy Kekteophomphone

Ce sont tout simplement les deux derniers buteurs des deux formations. Barreto d’un coup-franc dans la lucarne de Sochaux, Kekteophomphone sur penalty à Rodez. Surtout, ces deux joueurs sont arrivés cet été dans leur formation respective. La saison de l’ancien Auxerrois vient de débuter, lui qui revient de blessure, et a déjà apporté son savoir-faire à l’ACA. Pour l’ancien de Cholet, l’adaptation à Dunkerque semble bien se dérouler. Son expérience doit servir de moteur au front offensif nordiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *