Ligue 2 – Troyes reçu 3 sur 3 à la maison !

Clermont Foot

Ce lundi soir en clôture de la 5e journée de Ligue 2, l’ESTAC recevait Clermont pour un joli duel entre deux équipes qui avaient terminé dans le Top 5 la saison dernière. Auteur d’un début de match tonitruant, Troyes a vite pris les devants pour ne plus jamais lâcher cet avantage (1-0) acquis grâce à Kouamé, et qui permet aux Aubois d’enchaîner une troisième victoire de rang à la maison cette saison.

A lire aussi >> Huit jeunes de Ligue 2 convoqués avec l’équipe de France U18

A lire aussi >> Ligue 2 – Officiel : Luka Elsner n’est plus l’entraîneur d’Amiens

Laurent Batlles avait annoncé la couleur en conférence de presse avant la rencontre : Troyes devait imposer son jeu à la maison face à une formation de Clermont qui adore contrôler le ballon. Le message du coach aubois était bien entendu par ses joueurs, avec une première occasion d’entrée pour Salmier, dont la reprise dans la surface filait de peu à côté (3e). Sur une pelouse très fusante en raison de la pluie battante, chaque frappe pouvait se révéler dangereuse, à l’image d’un coup-franc de Chambost bien claquée par Djoco (11e). Sur le corner, une frappe déviée de Kouamé mourait au pied du poteau du gardien clermontois ! (12e). Un début de match tonitruant récompensé par la lucarne trouvée par Kouamé sur un centre en retrait de Saint-Louis (1-0, 13e). Quel premier quart d’heure !

La première réaction auvergnate intervenait sur coup-franc, mais la frappe de Berthomier n’inquiétait pas Gallon (17e), attentif. Clermont avait beaucoup de mal à poser son jeu habituel sous le pressing adverse, et Saint-Louis était tout proche de profiter d’une récupération haute pour doubler la mise, mais sa frappe n’était pas cadrée (26e). Passée la demi-heure de jeu, le CF63 se créait sa meilleure occasion, mais Gallon réalisait une sortie décisive dans les pieds d’Allevinah (35e). Sur le contre, Kouamé se retrouvait de nouveau en excellente position, mais se heurtait cette fois à Djoco (36e). Clermont terminait mieux cette première période, et Bayo manquait une belle opportunité de remettre les deux équipes à égalité avec un contrôle fuyant dans la surface (43e), puis en étant un poil trop court sur un centre de Gomis (45+2e).

Deux buts refusés à Clermont

Dominé pendant le premier acte, Clermont revenait avec de meilleures intentions. Et c’était proche de payer dès le retour des vestiaires, mais M.Baert refusait l’égalisation signée Nsimba, estimant que le latéral s’était appuyé sur Raveloson pour conclure de la tête un centre de Zedadka (46e). Face à son ancienne formation, Berthomier tentait de s’illustrer sur coup-franc, mais tombait toujours sur un Gallon impeccable (59e). L’heure de jeu arrivait, coïncidant à celle du coaching. Touzghar pour son premier ballon décalait idéalement Chambost, dont la lourde frappe fuyait le cadre de Djoco (65e). A force de ne pas se mettre à l’abri, l’ESTAC restait à la merci d’Auvergnats toujours présents. Et pour la deuxième fois de la soirée, M.Baert refusait un but au CF63, estimant cette fois que le duel remporté par Bayo devant Giraudon n’était pas licite (68e). Des décisions pas forcément erronées, mais sans doute un poil sévères si l’on compare l’engagement permis dans d’autres championnats en Europe. Clermont pourra regretter ces coups de sifflets contraires, mais cela n’enlevait rien à la performance de l’ESTAC, toujours aussi intraitable à la maison avec ce troisième succès de rang, infligeant au passage le premier revers de la saison à son adversaire du soir.

La feuille de match

Ligue 2 – 5e journée – Stade de l’Aube

Troyes – Clermont : 1-0 (1-0)

Buts : Kouamé (13e) pour Troyes.

Avertissements : Raveloson (16e), Chambost (58e), Tardieu (90+2e) pour Troyes/Gastien (76e) pour Clermont.

ESTAC : Gallon – Raveloson, Giraudon, Salmier, Mambo (El Hajjam, 85e) – Tardieu, Kouamé (Pirès, 82e), Chambost – Lumeka (Ba, 63e), Saint-Louis (Vita, 82e), Suk (Touzghar, 63e)

Non-entrés en jeu : Rénot, Domingues

CF63 : Djoco – Zedadka, Hountondji (Albert, 81e), Ogier, Nsimba – Gastien (Rajot, 81e), Magnin (Iglesias, 63e), Berthomier (Chader, 70e) – Gomis, Allevinah (Seidu, 81e), Bayo

Non-entrés en jeu : Margueron, Trichard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *