Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Valenciennes a retenu la leçon, et croque cette fois le bizuth

Valenciennes FC

Hasard du calendrier, Valenciennes était le tout premier adversaire de l’histoire du FC Chambly en Ligue 2 en 2019, et du Pau FC en 2020. En une saison, le club nordiste a retenu la leçon. D’une défaite au FCCO à un succès sans conteste devant les Béarnais (3-0) samedi, le VAFC a bien grandi. Et la patte Olivier Guégan n’y est forcément pas étrangère.

26 juillet 2019. C’est jour de fête à Beauvais. Tête basse, les Valenciennois rentrent bredouillent de leur déplacement dans l’Oise. En face,  Chambly célèbre son tout premier succès (1-0) de son histoire en deuxième division. A l’époque, le VAFC se cherche encore. Son effectif n’est pas encore prêt avec tous les changements opérés dans l’été, dans l’effectif comme au niveau du staff technique.

22 août 2020. Un peu plus d’un an plus tard, Valenciennes ne fait qu’une bouchée du Pau FC (3-0) au stade du Hainaut. Cette fois, le promu, qui découvre lui aussi la Ligue 2, n’a pas vraiment existé devant le collectif nordiste. C’est là toute la différence pour le VAFC : cette fois, le club travaille dans la continuité avec Olivier Guégan. Son groupe a peu évolué, s’est même renforcé avec un mercato anticipé.

Guégan : “Nous avons fait le boulot”

Pas d’enflammade pour autant. La vérité d’un match est rarement celle du suivant en Ligue 2. Et la 2e journée offre un déplacement alléchant sur la pelouse du Paris FC, le co-leader, tombeur de… Chambly 3-0 dans le même temps à Beauvais. “Nous avons fait le boulot. Maintenant, c’est l’histoire d’un match, et il faudra bien récupérer pour se préparer à un gros match à Paris”, s’exprimait d’ailleurs Olivier Guégan après la rencontre. Ce sera sans Malek Chergui. Passeur décisif sur le premier but et en forme, le milieu offensif s’est fait une rupture du tendon d’Achille. Le gros point noir de cette soirée.

Ce sera peut-être aussi sans Baptiste Guillaume, le premier buteur de la saison, si son dos lui pose encore souci. Sachant qu’un Eric Vandenabeele n’était pas non plus sur la feuille de match contre Pau, pour un petit pépin aux ischios. Cette saison, VAFC a de la ressource à toutes les lignes. Bonne surprise la saison dernière en partant d’une feuille blanche, il peut être considéré comme un outsider cette année. En face, Pau a vu les progrès qu’il devrait accomplir pour se mettre au niveau.  “C’est un apprentissage assez rude de la Ligue 2. On prend 2 buts sur 2 demi-occasions. Nous avons eu des opportunités en début de match, sans faire le bon geste, sans être altruiste. Cela change la donne du match”, regrettait l’entraîneur Didier Tholot après coup. Loin d’un départ rêvé, contre un Valenciennes qui cette fois, n’a pas fait de cadeaux à un petit nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications