Valenciennes – La guerre des mots continue entre Patrick Partouche et Eddy Zdziech, opposés sur le contrôle du club

Valenciennes FC

Chaque jour son nouvel épisode à Valenciennes. Patrick Partouche, actionnaire minoritaire du club de Ligue 2 à hauteur de 21%, s’était confié à MaLigue2 concernant une prise de pouvoir possible du VAFC grâce à un pacte d’actionnaires signé en 2017 avec Eddy Zdziech. Le lendemain, le président de VA lui répondait sèchement via un communiqué, affirmant qu’il est impossible pour le casinotier de prendre le contrôle du club.

Ce vendredi, Patrick Partouche a donc tenu de nouveau à répondre à Eddy Zdziech et à livrer sa version des faits à travers une longue interview accordée à nos confrères de 20Minutes. Dans celle-ci, l’actionnaire minoritaire explique sa vision des choses concernant ce fameux pacte d’actionnaires. « L’accord dit que d’une manière ou d’une autre, je dois récupérer ce compte courant (1,125 million d’euros) en trois ans. Et si jamais le club ne monte pas en Ligue 1 en 2020 (ce qui est le cas), je veux avoir la possibilité de convertir mon compte courant dans le capital du VAFC Au 11 juin, je perds donc mon compte courant au profit d’une participation plus grande dans le capital. »

A lire aussi >> Valenciennes – Olivier Guégan : « La priorité des priorités est de garder les joueurs majeurs de notre effectif »

Eddy Zdziech, de son côté, n’a pas la même vision des choses, et assure être serein. Toujours dans 20Minutes : « Les conditions d’application du pacte ne sont plus réunies aujourd’hui. Une augmentation de capital de 2,5 millions d’euros a eu lieu la semaine dernière. 500.000 euros ont été mis par Patrick Partouche et 2 millions par les autres actionnaires. Vous pensez vraiment que les autres actionnaires de la holding auraient participé à ça en sachant qu’ils allaient perdre le contrôle du club quelques jours plus tard ? Ça n’aurait aucun sens. Patrick Partouche ne peut pas prendre le contrôle du club ».

Patrick Partouche indique se laisser jusqu’au 11 août pour savoir s’il compte essayer de prendre le contrôle du club, ou pas. En tout cas, les deux hommes apparaissent déterminés, et semblent prêts à aller en justice s’il le faut pour régler ce contentieux. Au passage, Partouche a profité de cet entretien pour tacler Zdziech, et répondre au communiqué du président de VAFC. « En juin 2017, je suis allé à la DNCG avec le président car, grâce à mon apport, il pouvait passer l’examen de contrôle. D’ailleurs, je pense que j’ai plus fait pour le VAFC en une après-midi à la DNCG que tous les autres actionnaires réunis depuis trois ans. Qu’on arrête de raconter des histoires », lâche notamment le casinotier dans cet excellent article qui résumé toute la situation actuelle à Valenciennes.

1 thought on “Valenciennes – La guerre des mots continue entre Patrick Partouche et Eddy Zdziech, opposés sur le contrôle du club

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *