Téléchargez notre application Ligue 2

Membre du CA de la LFP, Francis Graille justifie l’hypothèse d’un maintien du Mans et d’Orléans

AJ Auxerre

Pourquoi Amiens et Toulouse ont-ils été relégués en Ligue 2, alors qu’Orléans et Le Mans conservent une chance de ne pas descendre en National 1 ? La question est légitime. Les cas orléanais et sarthois seront étudiés par l’assemblée général de la LFP, le 20 mai prochain. Sera débattue et votée l’idée d’une Ligue 2 à 22 clubs. Francis Graille, membre du CA de la Ligue, donne les motivations d’une telle décision.

A lire aussi >> Pierre Ferracci : « La majorité des clubs de L2 est pour une Ligue 2 à 22 »

« On a anticipé que la marche entre la L1 et la L2 allait être énorme, et d’ailleurs les fonds pour l’aide à la relégation sont conséquents. Mais de L2 à National, on frise la disparition. On l’a vu cette saison pour les clubs relégués. Donc on a obtenu ça, une dernière chance pour Orléans et Le Mans. »

Source : L’Yonne Républicaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications