Téléchargez notre application Ligue 2

Benjamin Erisoglu (Cholet) : « J’ai appris que certains joueurs de L1 et de Ligue 2 préparent quelque chose pour ne pas reprendre »

Championnat

Président de Cholet en National 1, Benjamin Erisoglu est lui aussi furieux de la décision de la FFF de ne pas avoir définitivement arrêté la saison en N1. Dans les colonnes de Ouest-France, le dirigeant indique que certains joueurs professionnels en Ligue 1 et en Ligue 2, inquiets pour leur santé, seraient même prêts à ne pas reprendre.

A lire aussi >> Info ML2 – Dunkerque « prêt à déclarer forfait » si aucune garantie médicale et financière n’est apportée
A lire aussi >> Coronavirus – En Ligue 1 et en Ligue 2, les joueurs ne sont pas favorable à la saison blanche
A lire aussi >> Ligue 2 – Les recommandations des médecins de clubs en cas de reprise

« C’est une question de droits télé sur les neuf derniers matches en Ligue 1 et Ligue 2, mais je pense qu’ils ont une arme quand même. Qu’ils fassent leur boulot de businessmen ! Qu’ils attrapent les deux diffuseurs et qu’ils leur disent : « On ira avec celui qui nous paie la fin de la saison et basta ! » Qu’ils arrêtent ensuite les championnats et s’ils veulent jouer la finale de la Ligue des Champions en juillet ou en août, qu’ils le fassent. Mais aujourd’hui, personne n’a la tête aux championnats. J’ai appris que certains joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 préparent quelque chose pour ne pas reprendre. Qu’on soit président de club n’y change rien : on est dans un pays de droit et si le salarié veut exercer son droit de retrait, il n’y aura pas de match ! Ils essaient de faire pot de terre contre pot de fer, mais on est dans un pays de droit, pas dans une dictature. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications