Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Homme de la journée - 04 décembre 2019 Dorian Waymel 0 commentaire

Ligue 2 – Simon Banza, le joueur clé de la 17e journée

Après un petit coup d’arrêt sur la pelouse de Valenciennes (2-0), le RC Lens a repris sa marche en avant avec une large victoire devant Chambly (3-0) ce mardi soir lors de la 17e journée de Ligue 2. Une rencontre où Simon Banza a particulièrement brillé, auteur d’un doublé et d’une passe décisive. L’attaquant Sang et Or est le joueur clé de la J17.

Il a quitté son costume de “supersub”, pour enfiler celui de titulaire. Habitué à marquer en sortant du banc depuis le début de la saison, Simon Banza a de nouveau prouvé qu’il pouvait aussi trouver le chemin des filets quand il était aligné d’entrée. Buteur contre Sochaux (4-0), le joueur de 23 ans a remis cela par deux fois face à Chambly (3-0) ce mardi soir à Bollaert-Delelis. D’abord d’un coup de tête à l’affût sur une reprise de Doucouré, puis en coupant un bon centre de Michelin. Et au-delà de conclure, Banza a également fait parler son côté altruiste, avec une offrande convertie par Robail pour sceller le score. Une performance XXL.

Le meilleur buteur Lensois cette saison

Après 17 journées, Simon Banza est devenu le meilleur réalisateur lensois (6 buts). A force de travail et d’abnégation, le natif de Creil a su s’imposer aux yeux de Philippe Montanier, alors que son parcours ne laissait en rien présager une place en équipe première il y a encore quelques mois de cela… Malgré toutes les recrues dans le secteur offensif l’été dernier (Sotoca, Robail, Mauricio, Keita, Moukandjo), c’est bien lui qui tire le plus son épingle du jeu. Un retour en grâce débuté en fin de saison dernière. Revenu d’une grosse blessure au genou, Banza inscrit un but important en fin de match contre Clermont (1-0) lors de la 36e journée, avant de récidiver en play-offs en prolongation à Troyes (1-2) pour offrir la qualification. Son ticket pour une nouvelle année.

La blessure qui change tout à l’été 2018

Cette rupture des ligaments croisés intervenue en juillet 2018 aura sans doute été le tournant de sa carrière. Ou comment faire d’un malheur, une force. De retour de prêt du petit club de Pétange en première division luxembourgeoise – où il n’avait pas spécialement brillé – Simon Banza ne partait pas vraiment favori pour intégrer les plans de Montanier à ce moment-là. D’autant qu’un précédent prêt en National à Béziers en 2016-2017 n’avait pas été beaucoup plus concluant (11 matchs, 0 but). Cette blessure lui a permis de rester à Lens et d’éviter un nouveau prêt. Par son prompt rétablissement, il a pu prouver sa force de caractère, et avoir sa chance en fin de saison, qu’il a su saisir des deux mains ! Prolongé récemment jusqu’en 2022, Banza peut voir l’avenir plus sereinement. Et maintenant mieux que dans la peau d’un joker de luxe.

TAGS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport
Call4Sport
TooGoal
Ligue de Football Professionnel