Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Stades - 21 août 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

Chants homophobes dans le foot : « Tout interdire du jour au lendemain serait une bêtise » selon le président d’une association

L’homophobie est au centre de l’actualité, en Ligue 1 comme en Ligue 2. Vendredi soir, Nancy-Le Mans (4e journée de Ligue 2) a été momentanément interrompu pour des chants considérés comme homophobes par M. Mokhtari, l’arbitre de la rencontre. Néanmoins, il reste difficile, aujourd’hui, de déterminer quels sont les mots à bannir, ou non. Tout peut être question d’interprétation. Qui plus est, ces propos ont longtemps été impunis qu’il paraît compliqué de faire machine arrière. Yoann Lemaire, président de l’association Foot ensemble, en est conscient :

A lire aussi >> Chants homophobes : la commission de discipline va étudier 18 rencontres de Ligue 1, Ligue 2 et Coupe de la Ligue

« Nathalie Boy de la Tour croit à la lutte contre l’homophobie, et elle s’est dit qu’il fallait qu’on se mette d’accord une bonne fois pour toutes sur les mots afin de qualifier les choses. Mais on n’est pas tous d’accord. Par exemple, si pour tout le monde le mot “pédé” est un terme homophobe, le mot “enculé” divise. Pourtant, il va bien falloir qu’on mette un curseur. Pour moi, les mots “pédé”, “tarlouze”, “tantouze”, “pédale”, “fiotte” ou “tapette” sont clairement homophobes. Mais le mot “enculé”, bien qu’extrêmement insultant, est très banalisé chez les supporters et dans l’opinion publique. Tout interdire du jour au lendemain serait une bêtise et se retournerait contre nous. Il vaut mieux sensibiliser les gens. »

Source : L’Equipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
EcoFoot
Imagesport
Winamax
Metro-Sports
TooGoal
Call4Sport
MonPetitGazon
Paris Sportifs Canada
Ref Store