Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

AJ Auxerre - 20 mai 2019 Laurent Mazure 1 commentaire

Jean-Marc Furlan : « Si j’écoute mes joueurs à Brest, ils veulent tous venir » à Auxerre

Nouveau coach de l’AJ Auxerre, Jean-Marc Furlan était l’invité, ce lundi soir, de l’émission 100% AJA sur France Bleu Auxerre. Le technicien, monté en L1 avec le Stade Brestois, s’est longuement expliqué sur sa venue dans l’Yonne et sur ses objectifs.

A lire aussi >> Guy Roux et l’arrivée de Jean-Marc Furlan à Auxerre : « Enfin »

La raison de son départ de Brest

« A mon âge, au-delà du prestige de l’AJ Auxerre, que Guy Roux l’avait fait monter très haut, ce sont les relations humaines. Francis Graille et Cédric Daury m’ont convaincu. Ces gens ont fait beaucoup d’efforts intellectuellement et sur le plan de l’investissement pour me convaincre. Quand vous avez fait 40 ans de métier dans le football, la première chose qui peut vous séduire est le discours de vos boss. Pourquoi je ne reste pas à Brest ? Je n’ai pas peur de la Ligue 1 ni de la Ligue des Champions. Pour aller en L1 avec le 14e, 15e, 16e budget, il faut avoir un soutien total, comme je l’avais avec Daniel Masoni à Troyes. »

Son premier objectif à l’AJA et son ambition

« Le premier chantier à Auxerre est de refaire une équipe de combat. Je veux donner l’image de joueurs de football qui ont envie de passer des valeurs humaines. On voit le football après. Je veux voir l’état d’esprit. C’est un club très bien structuré grâce à son actionnaire. Le plus grand danger, pour un footballeur, est le confort. Nous sommes dans un sport passion, un sport de confort. Il faut à tout prix que nous sachions faire des efforts pour montrer des valeurs humaines. »

« Partout où je suis allé, mon ambition était limitée. En matière de football, comme ce sport est très incertain, comment se battre pour assurer l’essentiel ? Si on prend 42 points au 15 décembre, alors l’objectif est de mettre 19 équipes derrière. L’ambition est illimitée. C’est de faire d’Auxerre le meilleur club français. Why not ? Mais l’objectif est autre. Ce sont des objectifs de travail. »

Le mercato ?

« Avec Cédric Daury, nous avons déjà travaillé sur la base de l’effectif existant. Comment donner aux gens l’envie de venir voir un match. Donner des émotions, pas forcément faire de grands matchs, pas forcément gagner. Ensuite, ma mission a un autre sens : c’est aider les joueurs de football, les respecter. Si j’écoute mes joueurs à Brest. Ils sont sous contrat, mais ils veulent tous venir, ils veulent tous suivre Furlan. C’est un grand bonheur. »

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
Eco Foot
Image sport
Winamax
Metro-Sports