Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Troyes - 11 février 2019 Clovis Canivenc 0 commentaire

Rui Almeida après Troyes-Paris FC : « A aucun moment, on peut perdre un match comme ça »

L’avenir le dira, mais Troyes a peut-être manqué un tournant ce vendredi face au Paris FC. Défait sur un numéro de soliste de Silas Wamangituka, le club de l’Aube se retrouve à sept points de son adversaire du jour au classement. Pourtant les Troyens ont eu les occasions pour l’emporter, notamment sur un penalty tiré par Chaouki Ben Saada mais arrêté par Vincent Demarconnay. En conférence de presse d’après-match, Rui Almeida a regretté ce nouvel échec à 11m, ainsi que le visage de son équipe en deuxième période.

https://maligue2.fr/2019/01/14/maligue2-fr-lance-sa-version-premium-sans-publicite/

« En première période, nous avons les occasions suffisantes pour que le match prenne une autre direction. Surtout dans un match serré comme ça, où il n’y pas beaucoup d’occasions. On a trois occasions. Après Béziers et Le Havre, on rate encore un penalty. C’est le troisième sur six. C’est un peu bizarre. On peut vraiment arriver à la mi-temps avec un score complètement différent. Nous avons fait le travail suffisant en première période mais en deuxième, cela a été différent. Nous avons perdu la patience de contourner le bloc parisien. Ensuite, et nous en avions parlé avant le match, on était prévenu des renversements de jeu du Paris FC. Ils l’ont fait 3/4 fois, notamment avec leur latéral gauche (Romain Perraud, ndlr.). C’était évitable puisque nous étions au courant. Mais le but n’a rien à voir avec ça. C’est une course de 45 mètres. Il (Silas Wamangituka, ndlr.)p avait marqué exactement comme ça contre Grenoble. Pour résumer, il faut avoir plus d’efficacité pour marquer un but sur nos occasions en première période et après contrôler le match d’une autre façon. Le point essentiel pour moi, c’est le fait qu’on a bien contourner le bloc, créer des situations de déséquilibres, provoquer la ligne défensive du PFC – le penalty arrive comme ça – en première période. Et on a arrêté de le faire en deuxième. Cela a crée le sentiment qu’on avait perdu le contrôle du match. Mais même comme ça, le Paris FC n’a pas de vraies occasions. Il y a une situation que Mamad’ (Samassa) défend bien. Cela ressemble au match contre Clermont, une erreur, un but. On a besoin d’être une équipe avec un autre objectif. Nous avons eu les occasions : le penalty, le ballon sur le poteau qui longe la ligne. A aucun moment, on peut perdre un match comme ça. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
EcoFoot
Imagesport
Winamax
Metro-Sports
TooGoal
Call4Sport
MonPetitGazon
Paris Sportifs Canada