Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Mercato - 09 janvier 2019 Clovis Canivenc 2 commentaires

Daniel Masoni regrette « l’inélégance » du Stade de Reims dans le dossier Yevhann Diouf

Grand espoir de l’ESTAC au poste de gardien de but, Yevhann Diouf portera les couleurs du Stade de Reims à partir de la saison prochaine. En fin de contrat l’été prochain, le portier de 19 ans s’est engagé librement avec le voisin rémois au début de mercato hivernal. Une décision qui passe mal du côté de son club formateur, et notamment du président, Daniel Masoni, qui s’attaque au Stade de Reims et à son agent. Le gardien de l’équipe de France U20 est lui écarté du groupe professionnel.

A lire aussi >> Jason Berthomier : « Troyes restera forcément comme une déception »

« Je regrette la façon dont se sont passées les choses concernant Yehvann Diouf, et l’inélégance, une nouvelle fois, dans les pratiques et dans les intentions du Stade de Reims. Je tiens toutefois à préciser que le dossier de sa prolongation était engagé depuis près de dix-huit mois et qu’à aucun moment le joueur et son conseiller nous ont fait part de leurs intentions de ne pas poursuivre l’aventure avec son club formateur. Ce dossier a toujours été compliqué et je regrette son issue, mais je ne suis pas surpris car je connaissais la mentalité et la façon dont fonctionne ce pseudo agent, et nous allons continuer à travailler sur l’avenir.

A lire aussi >> Ligue 2 -Le tableau des transferts du mercato hivernal 2019

Le cas de Yehvann est clos, nous avons choisi d’écarter le joueur jusqu’à son départ, il s’entraînera donc avec la réserve. Tous les scénarios avaient de toute façon été imaginés et nous avons plusieurs pistes, internes et externes, pour palier au poste de gardien numéro deux. Nous allons profiter du mois de janvier pour trouver du temps de jeu à nos jeunes et resserrer l’effectif aux plus impliqués dans le projet. La phase des matches retour est un nouveau marathon, que nous allons aborder avec humilité et ambition. »

Source : ESTAC

2 Commentaires

  • Manu dit :

    Tu entends quoi par “magouilles administratives, politiques et sportives juste pour pénaliser le stade de reims” ? Tu peux préciser et donner tes infos ?

  • Thalyn dit :

    C’est l’hôpital qui se fout de la charité… Discours typique de politicien accusant les autres de ses propres défauts. Le “fils” Masoni est la réincarnation de l’inélégance comme le prouve ENCORE ce communiqué de presse, surtout à l’encontre de Reims… Lui et ses magouilles administratives, politiques et sportives juste pour pénaliser le Stade de Reims…
    Monsieur voit que Troyes stagne au classement, et que la 3eme place sera serrée pour espérer monter (ça se complique), et comme à son habitude alors dans ce type de cas, Monsieur “craque”, perd son sang froid et accuse les autres de ses propres incompétences (pour ne pas dire de sa propre bêtise….), car incapable d’assumer que le le “fils de” pourri gâté qui n’a jamais rien eu à faire pour se retrouver patron de la boite familiale (revendue entre-temps), puis revenir patron-actionnaire de l’ESTAC….
    Genre de gars qui en entreprise sans piston (comme “nous” donc…) à un boulot à sa juste valeur (tout en bas de l’échelle donc…) n’aurait pas tenu plus de 4 mois (période d’essai), soit il aurait perdu patience au bout de 2 mois, soit il se serait fait virer pour incompétences….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
EcoFoot
Imagesport
Winamax
Metro-Sports
TooGoal
Call4Sport
MonPetitGazon
Paris Sportifs Canada
Ref Store