Téléchargez notre application Ligue 2

L’UNFP réagit quant au cas Harold Moukoudi, interdit de jouer par la direction du Havre : « Quelle drôle d’idée ! »

Le Havre

Harold Moukoudi interdit de jouer par la direction du Havre ? Les propos du club doyen ce lundi matin, qui qualifie la situation du défenseur normand de « pas claire », n’a pas été du goût de l’UNFP. Le syndicat des joueurs professionnels a publié un communiqué ce lundi après-midi.

A lire aussi >> Officiel : Julien Cétout de retour en Ligue 2

« Comme Adrien Rabiot, comme tant d’autres, son club a donc décidé qu’il ne jouerait plus jusqu’à la fin de la saison ! Quelle drôle d’idée, il est vrai, de vouloir, en 2019, en France, pionnière du contrat à temps en… 1969, respecter ainsi ses engagements en exerçant son métier de footballeur professionnel, aller au bout de son contrat et jouir de cette liberté contractuelle dont les clubs ne veulent plus, que ce soit pour conserver un joueur contre sa volonté ou pour se séparer de lui. Contre sa volonté également. S’en suivent ainsi, depuis le début de la saison, une quarantaine de mises à l’écart en Ligue 1 et en Ligue 2, comme celle d’Anatole Ngamukol à Reims, et comme tant d’autres joueurs sur lesquels s’exerce une pression inique, qui renvoie à des méthodes inqualifiables, au détriment de l’article 507 (1) de la Charte du football professionnel, et sans tenir compte des décisions rendues par la Commission juridique de la Ligue. »

Et d’interpeller la Ligue de football professionnel : « Mais que fait la LFP ? Mais que fait le ministère des Sports, face à une situation où seul prévaut l’intérêt mercantile des clubs, quand le CDD spécifique – issu de la loi de novembre 2015 – a été pensé pour protéger les sportifs professionnels, justement, et dont les clubs de football – et de football seulement… Etonnement ? – détournent l’esprit à l’envi et en toute impunité ? »

Vos commentaires :

  1. Quel Bla bla bla !!!Que faire alors avec ces branleurs de footballeurs qui se comportent comme des divas et qui ont des attitudes pourries vis à vis de leurs employeurs. Un mec comme Rabiot en est le parfait exemple. Avec des salaires exorbitants au regard de leur intelligence. Ces mecs puent la bêtise et la honte. Pas à plaindre du tout. Qu’ils aillent se faire voir !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications