Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

AC Ajaccio - 24 décembre 2018 Philippe Dejter 0 commentaire

Ligue 2 – Le coach du mois de décembre : Olivier Pantaloni

Mal embarqué dans ce championnat de France de Ligue 2, l’AC Ajaccio va tout de même passer les fêtes dans une situation à peu près confortable, grâce à un excellent mois de décembre durant lequel les Ajacciens auront marqué le tiers de leur total de points : sept. Un match nul contre Nancy (1-1) bonifié par deux victoires consécutives à l’extérieur, à Orléans (1-3) puis Lens (1-2). Après plusieurs mois compliqués, la persévérance du coach Olivier Pantaloni a enfin payé…

Après une folle saison 2017-2018, ponctuée par le barrage d’accession à la Ligue 1 perdu face au Toulouse FC, l’AC Ajaccio a retrouvé le dur pain quotidien de la Ligue 2. Avec seulement 2 victoires à domicile, les Corses se sont mis en fâcheuse posture, s’inclinant même début novembre dans le derby ajaccien face au Gazélec (1-2), pourtant en grosse difficulté. Descendu en 17ème position à la fin novembre suite à une nouvelle défaite à Brest (2-0), l’AC Ajaccio n’a pas paniqué, avant la réception capitale de l’AS Nancy Lorraine, qui revenait progressivement dans la lutte au maintien. Un match nul arraché à l’ultime minute (1-1) pour sauver les meubles, avant d’enchaîner par deux succès inattendus à l’extérieur.

Olivier Pantaloni a toujours gardé confiance en son groupe, persuadé que la roue allait tourner. “Je sais que tout le vestiaire est sur la même longueur d’onde. Aussi, je fais en sorte que l’on se concentre sur nos tâches en insistant principalement sur la détermination” disait-il avant le déplacement à Orléans. Convaincu que son équipe, pourtant amoindrie, “a les capacités de prendre 3 points à Lens“, le coach ajaccien a réalisé la performance rare pour son club d’enchaîner deux succès à l’extérieur ! Des points déterminants qui permettent à l’ACA d’en compter 21, quatre longueurs devant Valenciennes (1 match en retard) et trois au-dessus de Béziers. “J’ai un groupe qui a envie d’y arriver et qui veut tirer le club de cette mauvaise passe” répétait Olivier Pantaloni en conférence de presse victorieuse à Lens. L’AC Ajaccio fait également confiance à un coach qui veut – et parvient – à tirer son club d’une mauvaise passe, sans mercato, avec des absents, malgré l’adversité et avec les moyens du bord.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport