Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Homme de la journée - 13 novembre 2018 Dorian Waymel 0 commentaire

Ligue 2 : Sébastien Roudet, le joueur clé de la 14e journée

Valenciennes a régalé son public du Hainaut samedi après-midi dans le derby. Face au RC Lens, les Nordistes ont été les plus réalistes avec une victoire 4-2 face aux Sang et Or. Un succès en grande partie dirigé par le maître à jouer Sébastien Roudet (1 but, 1 passe), qui est notre joueur clé de la 14e journée de Ligue 2.

A lire aussi >> Valenciennes : Plainte contre X portée et 741 sièges cassés ou arrachés

Le VAFC était attendu au tournant. En crise de résultats et tombé dans la zone de relégation, Valenciennes se devait de montrer de l’orgueil dans une affiche qui compte. Un derby, le samedi après-midi avec les honneurs d’une programmation unique en décalée. Et les hommes de Réginald Ray ont répondu présent. Contre le RC Lens, les Nordistes ont fait preuve de fierté, et ont prouvé que l’équipe valait sans doute mieux que cette 18e place avant le coup d’envoi.

https://www.linkedin.com/pulse/une-star-mondiale-du-foot-pour-un-%25C3%25A9v%25C3%25A9nement-r%25C3%25A9ussi-forfait-samier/

Un Roudet intenable contre Lens

Déjà buteur contre Troyes une semaine plus tôt, le capitaine Sébastien Roudet a montré le chemin. Par son envie, sa détermination. Et surtout par son talent et son pied gauche. Un caviar d’entrée pour son compère Tony Mauricio afin de placer VA sur la bonne voie. Puis un but ensuite à la 72e minute pour redonner l’avantage aux pensionnaires du Hainaut. Torse nu, le milieu offensif de 37 ans jubile comme un junior et laisse éclater sa joie autant que sa rage dans cette période creuse.

A lire aussi >> Le RC Lens présente ses excuses à Valenciennes

Une carrière tellement riche…

Des derbies, Sébastien Roudet en a disputé beaucoup dans longue carrière. Il a même porté les couleurs du club adverse, entre 2008 et 2011. Un parcours débuté à La Berrichonne de Châteauroux de 1998 à 2004. Puis direction la L1 avec l’OGC Nice (2004-2006) et une première fois Valenciennes (2006-2008). Après un passage chez le voisin du Pas-de-Calais, direction Sochaux, où le divin chauve aura régalé Bonal entre 2011 et 2014. Coeur fidèle, Roudet revient alors dans le club de ses débuts pour l’aider en Ligue 2 (saison 2014-2015) avant de rebondir à VA depuis cette année-là. A 37 ans, le gaucher séduit toujours autant. Et fait vraiment partie des joueurs dont on ne voudrait jamais que la carrière s’arrête. A l’image d’un Benjamin Nivet, Sébastien Roudet illumine notre Ligue 2, pour notre plus grand bonheur. Pourvu que ça dure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport