Le Havre inaugure le premier hôtel dans un stade en France

Le Havre

C’est une première en France. Le Havre a inauguré ce lundi, au stade Océane, le premier hôtel au sein d’un stade en France. Il aura pour nom le “1872 Stadium Hotel”. Cette idée, qu’a eu le président et hommes d’affaires franco-américain Vincent Volpe, a vu le jour il y a 3 ans, et tire son inspiration d’Angleterre où certains clubs, comme le MK Dons (D4), ont déjà lancé ce type de projet avec leur Stadium MK Hotel. « Quand on a repris le club il y a quatre ans, on a rapidement réalisé que nous avions un outil sous-utilisé, alors qu’on a un des loyers les plus élevés de France. Pour ce prix-là, on avait l’usage du stade 365 jours par an mais effectivement on ne l’utilisait que deux fois par mois avec les matchs » explique le président du club de Ligue 2.

À lire aussi >> Harold Moukoudi : « L’argent n’est vraiment pas mon intérêt premier »

Des chambres d’hôtels quatre étoiles transformées en loges privées les soirs de match

Novateur dans le secteur du marketing sportif français, Le Havre pourrait bien lancer un nouveau mouvement. En effet, cet hôtel a plusieurs utilités. Lors des soirs de match du Havre, les loges pourront être louées par n’importe qui. Elles seront ensuite transformées, hors soirs de match, en 20 chambres quatre étoiles qui seront également mises en location. Pour profiter de ce nouveau plaisir, il faudra compter entre 120€ et 210€ la nuit. « La clientèle de la semaine, comme nous sommes à mi-chemin entre le centre-ville et la zone industrielle, sera les sociétés qui ont des visiteurs, fournisseurs ou clients, pour leur éviter des allers-retours. Nous aurons même des packages avec séminaire la journée, regarder le match le soir et transformer ensuite les loges en chambre (en 30 à 45 minutes) pour la nuit » a poursuivi Vincent Volpe.

À lire aussi >> Oswald Tanchot : « On doit montrer plus de maîtrise pour finir les actions »

https://maligue2.wpsite.fr/2018/08/08/maligue2-fr-se-dote-dune-progressive-web-app-et-de-push/

« Dépendre de moins en moins sur les transferts, et générer de plus en plus de bénéfices »

Concernant le montant de l’investissement, Vincent Volpe, a tenu à rassurer. « Le stade existait, les loges existaient déjà, la plomberie était là, donc ce n’est pas un investissement aussi important que si le club avait construit un bâtiment avec 20 chambres ». Le but de cette innovation est très claire : optimiser l’espace disponible au sein du stade Océane, pour avoir d’autres sources de revenus. « Ces deux ou trois dernières années ont avait réussi à payer tous les frais et diminuer une dette qui était assez importante il y a quatre ans. L’idée c’est de dépendre de moins en moins sur les transferts, et générer de plus en plus de bénéfices et de chiffre d’affaires avec les opérations quotidiennes en faisant vivre le stade ». 

À lire aussi >> Au fair-play en Ligue 2, Clermont reste devant, Metz sort du podium, le GFCA empile les rouges

Source : RMC Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications