Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Clermont Foot - 22 juin 2018 Dorian Waymel 0 commentaire

Entretien ML2 – Manuel Pérez après sa grosse blessure : “On repart de zéro, pour réapprendre à marcher…”

Alors que le Clermont Foot entamait son sprint final dans la lutte pour les play-offs, Manuel Pérez a été contraint de mettre un terme prématurément à sa saison. La faute à une rupture du tendon d’Achille survenue lors de la 30e journée contre Nancy. Trois mois après cette blessure, le milieu de terrain de 27 ans donne de ses nouvelles à MaLigue2, et espère retrouver au plus vite les terrains de Domino’s Ligue 2 pour la saison 2018-2019.

MaLigue2 : Première question, la plus importante, comment allez-vous Manuel après ce gros coup dur ?

Manuel Pérez : Je vais très bien merci. Je viens de passer 3 semaines à Clairefontaine au centre de rééducation , ou on a pu bien avancer ! J’ai encore pas mal de boulot, mais je suis sur la bonne voie ! J’ai été très bien encadré par les kinés et prépas , on a travaillé dans la bonne humeur comme j’aime. Maintenant , mon staff médical et technique prend le relais à Clermont.

Savez-vous déjà quand, approximativement, vous pourriez être de retour sur les pelouses de Ligue 2 ?

Je ne me suis pas fixé de “deadline”, un tendon d’Achille il y en a pour 4 à 6 mois, tout dépend de la cicatrisation et récupération de chacun. Mais j’espère être compétitif mi-août, je ne suis pas a une ou deux semaines près. L’essentiel est de bien revenir, pour pouvoir enchaîner. Faire en sorte de ne pas trop surcharger les semaines, pour ne pas créer d’inflammations qui pourraient me retarder.

A lire aussi >> DNCG : Les décisions pour Clermont, Red Star, Grenoble et Béziers

On imagine votre grande frustration de devoir déclarer forfait pour le sprint final alors que Clermont était engagé dans la course aux play-offs…

Oui complètement ! C’était une grande déception et une frustration, on entrait tout juste dans les derniers moments de la saison. J’ai eu le sentiment d’abandonner un peu les potes. On pratiquait un football de qualité, on s’éclatait.

“On repart de zéro, on doit réapprendre à marcher”

Est-ce l’épreuve la plus difficile de votre carrière jusqu’à présent ? Le moral n’est-il pas trop touché quand on subit de longs mois d’absence ?

Physiquement, je pense que oui, c’est une blessure assez importante. On repart de zéro, on doit réapprendre à marcher, à utiliser de nouveau son mollet. Mais j’ai eu la chance de m’être fait opérer assez rapidement, je n’ai pas eu le temps de cogiter. J’ai accepté rapidement cette blessure pour pouvoir avancer dans les meilleures conditions. Même si j’étais blessé, je n’ai pas déconnecté je suis resté avec le groupe, dans un rôle différent évidemment, mais je voulais quand même être là et essayer d’aider dans cette fin de saison. J’ai hâte de pouvoir enfin revenir sur le terrain, et taper dans le ballon.

“A Brest, il y a eu un manque d’honnêteté”

Quel bilan tirez-vous de votre première saison à Clermont avant votre blessure ? Vous ne jouiez plus énormément à Brest, vous avez su redevenir un titulaire en puissance en Auvergne avec Pascal Gastien…

Ma dernière saison à Brest a été très compliquée, par le manque de temps de jeu évidemment, mais surtout par les doubles discours et le manque d’honnêteté. J’ai eu du mal avec ça moi qui suis quelqu’un de droit. En signant à Clermont, j’ai été très agréablement surpris. Humainement, je me retrouve complètement dans ce club , très familiale. Je travaille avec des gens honnêtes, qui sont cohérents dans leur boulot. Ce qui m’a permis sportivement de me sentir tout de suite bien. A titre personnel, c’est pour moi ma meilleure saison, j’étais épanouis et ça se ressentait dans mon jeu. Je me blesse au moment où je me sentais le mieux dans la saison , mais ça c’est le football… Collectivement on a vraiment fait une grosse saison, les chiffres parlent d’eux mêmes, nous avons battu pas mal de record du club. Au-delà de cette 6eme place, nous avons pris beaucoup de plaisir à jouer et vivre ensemble, je pense qu’aucun joueur pourrait dire le contraire. Le plaisir a été notre moteur, on a gardé cette fraîcheur mentale toute l’année !

A lire aussi >> Entretien ML2 – Fabien Centonze : « Entre Clermont et Lens, tout va changer, ça me plaît ! »

Clermont est-il programmé pour de nouveau jouer les play-offs la saison prochaine ? Est-ce l’objectif ? Le groupe saura-t-il rebondir de cette frustration d’avoir loupé de peu la 5e place ?

Le club se veut d’être ambitieux. La saison dernière aura été très aboutie, au niveau du jeu et du contenu, malgré le fait d’avoir loupé les barrages. Aujourd’hui, on redémarre une nouvelle saison, certains sont partis, d’autres sont arrivés, on sera compétitif. Mais comme chaque saison le premier objectif sera de se maintenir le plus rapidement possible, et peut être, devenir la bonne surprise. Ce championnat est compliqué, et je pense que le niveau de la Ligue 2 cette année sera relevé comme il l’était l’année dernière.

Propos recueillis par Dorian Waymel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport
Call4Sport
TooGoal
Ligue de Football Professionnel