Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

FC Metz - 12 juin 2018 Laurent Mazure 0 commentaire

Le FC Metz dénonce des « allégations mensongères et diffamatoires » de la Horda Frénétik

Ce mardi, le groupe de supporters de la Horda Frénétik, à Metz, a publié un communiqué dans lequel il souhaitait « lever le silence sur les usages illicites du club », notamment en raison de l’impossibilité pour certains supporters de se réabonner à la tribune Est-Basse. En effet, ils apparaitraient dans un listing du club comme membre de la section. Pour rappel, il y a quelques semaines, le club grenat a indiqué qu’il envisageait de permettre le retour de son groupe de supporters à cet emplacement, mais pas avant la saison 2019-2020.

A lire aussi >> Officiel : Alexandre Oukidja s’engage au FC Metz

Le club lorrain n’a pas tardé à réagir, par le biais d’un communiqué, et évoque des « allégations mensongères et diffamatoires » sur le « soi-disant fichage » mais également sur le refus de vendre des abonnements. La suite, le FC Metz donne sa version :

« Il s’avère en réalité que ce lundi 11 juin, trois individus se sont présentés au point abonnements en présentant eux-mêmes, de leur propre chef, une carte mentionnant leur appartenance au groupe Horda Frénétik, et ont interrogé le personnel de vente afin de savoir s’il leur était possible de s’abonner en Tribune Est Basse. Les guichetiers leur ont alors conseillé de retarder leur décision, en les informant qu’une réunion était prévue ce mardi 12 juin entre des représentants du groupe et la direction du club afin d’avancer sur le positionnement du groupe au Stade Saint-Symphorien. Ces personnes ont parfaitement compris la situation, et leurs coordonnées ont été prises par le service billetterie du club afin que ce dernier puisse les rappeler après la réunion prévue pour faire le point sur leur décision finale quant à leur zone d’abonnement. Il n’y a jamais eu de fichage, encore moins de fichier présenté à un quelconque client. »

De plus, l’entité grenat rappelle que « les dirigeants, membres, sympathisants et autres amis du groupe Horda Frénétik ont la liberté de s’abonner ou se réabonner dans n’importe quel secteur du stade ouvert aux abonnements », et précise que « la Tribune Est Basse est désormais vouée à accueillir un public familial ». « Le FC Metz en appelle au sens des responsabilités de chacun […] pour ne pas créer une situation de nature à générer des troubles au milieu desquels pourraient se retrouver des enfants venus simplement passer un moment convivial et familial au Stade Saint-Symphorien. »

La direction du FC Metz « regrette » une annonce de la Horda Frénétik « manière unilatérale une rupture des échanges avec le club, alors même que ceux-ci se déroulaient dans un climat plutôt apaisé depuis quelque temps » et souhaite mettre « en demeure ce groupe de cesser de diffuser des allégations mensongères et diffamatoires à l’égard du club et ne pouvons que lui conseiller de revenir à un comportement plus propice à la discussion, seule celle-ci pouvant amener à une étude sereine, par les différents acteurs concernés, de ses revendications et exigences ».

TAGS : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport