Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Crédit photo : ImageSport

Billets d'humeur - 18 mai 2018 Philippe Dejter 0 commentaire

Les footballeurs et leurs passions en dehors du terrain

Le mois dernier, Neymar s’est affiché sur les réseaux sociaux en montrant qu’il jouait au poker pendant que son équipe se battait pour le titre de Champion de France. Aujourd’hui, on vous montre qu’il est loin d’être le seul footeux à battre les cartes. Entre poker et football, il existe un lien fort.

Difficile de croire que, dans une semaine, le championnat de Ligue 2 2017-2018 touchera à sa fin, tant le suspense est encore présent actuellement. Difficile à croire mais pourtant vrai. Après une saison riche en rebondissements en tous genres, il sera bientôt temps pour chaque équipe de jouer ses dernières cartes et pour les supporters de savoir qui monte en Ligue 1, qui descend en National et qui restera en deuxième division l’an prochain. Et quand on vous parle de cartes à jouer, les mots sont expressément choisis : saviez-vous qu’il existe aujourd’hui un lien fort entre le monde du poker et celui du football ? Et ce, pas qu’en Ligue 2 mais aussi dans les hautes sphères du ballon rond !

Le cas Neymar

Il y a quelques semaines, vous en avez peut-être entendu parler, on apprenait que Neymar avait manqué le match PSG-Monaco, synonyme de titre de champion de Ligue 1 remporté par le club parisien, pour plutôt le regarder à la télévision depuis le confort de son canapé, comme il l’avait fait savoir via un cliché diffusé sur Instagram. Mais ce qui avait surtout frappé ses fans, c’est que le buteur de la Seleçao était en train de jouer au poker en ligne en même temps qu’il visionnait ce match, pourtant crucial pour son équipe ! Pas très engagé en matière d’esprit d’équipe, ce Brésilien, pourrait-on donc penser ! Mais en fait, quand on se renseigne un peu sur le sujet, on se rend compte que Neymar est loin d’être un cas isolé. Entre les footballeurs professionnels et le poker, qu’il s’agisse de poker en ligne ou de poker sur table, ça matche vraiment…et depuis déjà pas mal de temps !

Des exemples qui ne manquent pas

Outre Neymar, nombreux sont les professionnels du football qui savent bien comment jouer au poker, qu’il s’agisse d’une partie classique, de Texas Hold’em ou encore d’Omaha Hi-lo. Ces dernières années, on a notamment pu beaucoup entendre parler du parcours de Vikash Dhorasoo qui, après avoir raccroché les crampons en 2008, s’est lancé dans une carrière de joueur de poker professionnel. À ce jour, il aurait remporté plus de 500 000 dollars américains en tournois live. Plutôt impressionnant, n’est-ce pas ?

De son côté, également ancien international français et actuel entraîneur du FC Lorient en Ligue 2, Mickaël Landreau a commencé à jouer au poker à la fin de sa carrière, après avoir été initié par Aurélien Capoue au moment de son arrivée au FC Nantes, et est aujourd’hui réputé pour être un grand bluffeur. Plus tôt, dans les années 1990, Jean-Philippe Rohr, vainqueur de la Coupe de France en 1984 avec Monaco, s’est lui aussi reconverti avec succès dans le poker en s’imposant à plusieurs reprises en tant que champion de France de backgammon et en se classant dixième aux Master Classics d’Amsterdam par exemple.

Mais qu’est-ce qui les attire dans ce sport ? Pour Vikash Dhorasoo, c’est un fait, le poker et le football sont deux univers similaires, qui demandent tous deux « de l’endurance, de la logique et une connaissance des maths simples ». Aussi, il aime qu’il faille être capable « d’encaisser les mauvais coups et d’enchaîner ». Pour Mickaël Landreau, c’est le fait que le poker impose d’être « capable de garder son sang-froid » qui le séduit. On le voit, les deux joueurs vivent leur passion du poker comme ils vivaient les matchs au moment de leur carrière de footballeur : avec intensité. Et ils ont raison car, selon plusieurs études, la pratique du poker a en effet de nombreux bienfaits pour les individus.

Une passion qui sert dans le football ?

Déjà, dans un premier temps, le poker vous apprend à apprendre, avec un cycle d’apprentissage action/résultat très rapide fonctionnant parfaitement grâce au rythme rapide des manches. En pratique, vous apprenez de vos erreurs et vous apprenez à être plus réactif en vous adaptant aux situations changeantes. Aussi, sans aucun doute, le poker vous aide à développer votre concentration puisque, pour être bon à ce jeu de cartes, il faut suivre les faits et gestes de chaque joueur autour de la table. En cela, le poker développe également votre capacité à être discipliné !

Au-delà de ça, le poker a aussi des vertus en matière de patience et de raisonnement logique. En effet, enchaîner les tours de cartes sans paniquer et sans se précipiter tout en jouant de la façon la plus rationnelle et la plus futée possible, ça s’apprend, ça n’est en rien inné. C’est indéniable, jouer au poker, c’est se donner la possibilité de se dépasser toujours plus mentalement pour chercher à atteindre le niveau de ses concurrents. Enfin, selon des experts en la matière, le poker développe aussi votre sens du réalisme. Or, on le sait, le réalisme est une qualité capitale sur un terrain de football. Et, de façon générale, sans aucun doute, toutes les qualités mentionnées ci-dessous apportent des atouts en plus aux footballeurs amateurs de jeux de cartes !

Une autre étude moins optimiste

À moins que cela ne les desserve en réalité ? Selon une récente étude menée par Graeme Law, membre de l’Université de Chester, les joueurs de football (professionnels ou non) pratiquant le poker verraient en fait leurs performances baisser sur le terrain. Concrètement, le chercheur a recueilli les impressions de 34 footballeurs, qui sont nombreux à expliquer avoir eu des problèmes de concentration lors de leurs matchs parce qu’ils continuaient à penser au poker en permanence. Tous expliquent que les footballeurs sont passionnés par le jeu, quel qu’il soit et que cela peut rapidement tourner à l’obsession. Toutefois, ces conclusions restent à nuancer puisqu’il s’agit d’une enquête plus qualitative que quantitative, passée par une trentaine d’entretiens seulement.

Alors, est-ce une bonne nouvelle que les footeux soient fans de poker ou non ? À chacun de se faire son avis. En tout cas, une chose est sûre, la fin de la saison de Ligue 2 sera un véritable coup de poker puisque l’heure sera bientôt aux play-offs, même si l’idée n’enchante pas David Guion et Bernard Blaquart, les deux entraîneurs de Reims et de Nîmes, assurés quoi qu’il arrive de jouer en Ligue 1 la saison prochaine. Les coups de bluff et les coups de pression de dernière minute, très peu pour eux on dirait. Alors laissons jouer les autres, que ce soit au poker comme au foot !

TAGS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport
Call4Sport
TooGoal
Ligue de Football Professionnel