Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Championnat - 17 mai 2018 Laurent Mazure 0 commentaire

Domino’s Ligue 2 : Le onze des révélations de Domino’s Ligue 2

Comme chaque saison, la Domino’s Ligue 2 a permis à de jeunes (ou moins jeunes) joueurs de se révéler. On ne les connaissait pas, ou à peine, au mois de juillet 2017. Presqu’un an plus tard, ils ont montré leur qualité, séduit et ont commencé à se faire un nom. Tous ne connaîtront pas une carrière internationale, mais peu importe. Ils méritent tous d’être revus, que ce soit en Ligue 2 ou à l’étage supérieur. Tâche à eux de confirmer ou non.

A lire aussi >> Domino’s Ligue 2 – Le onze type de la rédaction pour la saison 2017-2018

A lire aussi >> Fabien Mercadal, Thomas Delaine, Saint-Louis, quid de l’été à venir au Paris FC ?

MaLigue2.fr vous a concocté son onze des révélations de la saison. Pour se faire, la rédaction a quitté son 4-4-2 à plat utilisé pour son onze type, révélé le week-end dernier. Place à un 4-3-3 légèrement plus offensif, où la technicité d’un Saïd Benrahma s’allie merveilleusement bien à la dimension physique d’un Sidy Sarr. Il n’est en rien surprenant de découvrir que Châteauroux est l’équipe la plus représentée dans ce onze. Les Berrichons, promus en Ligue 2, ont effectué un parcours détonant. Le milieu offensif Benrahma s’est illustré, et Sidy Sarr a agréablement surpris. Voir un milieu défensif trouver les filets à 11 reprises est toujours rare. Sarr l’a fait et suscite, logiquement, des convoitises.

A lire aussi >> Mercato – Matthieu Sans : « Rester en Ligue 2 serait un objectif »

Le troisième castelroussin de cette formation entraînée par David Guion (Reims), se nomme Cheick Traoré. Le jeune latéral droit de 23 ans a disputé une trentaine de rencontre, et s’est montré à son aise dans la défense à 5 concoctée par Jean-Luc Vasseur. A l’opposé, Thomas Delaine a toute sa place. Il était déjà présent dans le onze type de la rédaction. Nicolas Gavory (Clermont) aurait également pu prétendre à cette place de titulaire, mais il doit se satisfaire du banc. Pourtant, il a réalisé une saison très intéressante. Dans l’axe, on retrouve le Lorientais Ibrahima Conté. Il est associé au tout jeune Sikou Niakaté (18 ans), déjà indiscutable à Valenciennes (24 matchs).

Dans les cages, place à un joueur du Stade Brestois : Gautier Larsonneur. Numéro 2 voire numéro 3 du SB29 en début de saison, le tout jeune portier a profité de la blessure de Julien Fabri pour s’illustrer, et s’imposer. Il a gagné sa place au mérite et a même eu l’opportunité d’intégrer l’équipe de France espoirs. Le club finistérien lui doit beaucoup cette saison.

Retour devant, avec un Rémi Oudin auteur d’une 2e partie de saison fantastique avec le Stade de Reims, mais surtout avec un trio offensif à faire pâlir les défenseurs adverses. Umut Bozok est une révélation au sens propre du terme. Personne n’attendait à pareille fête celui qui évoluait encore en National 1 il y a un an. Le meilleur buteur de Ligue 2 est accompagné cette fois-ci d’Aldo Kalulu (22 ans), auteur de 11 réalisations avec Sochaux, et de Jean-Philippe Mateta (20 ans). L’avant-centre du Havre, prêté par Lyon, a scoré à 17 reprises et est toujours en course pour rallier l’élite avec le club normand.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport