Ce Reims mériterait tellement mieux qu’un stade semi-désert…

Billets d'humeur

Moins de 10 000 spectateurs pour Reims-Valenciennes (5-1). Cela n’a pas manqué de nous interpeller. Au printemps dernier, nous constations avec regret le désintérêt des fans troyens pour une formation auboise pourtant attrayante. Ce coup-ci, la passion semble avoir déserté les travées d’un Delaune bien trop vide pour encourager et saluer la magnifique demi-saison rémoise. Un mal assez français finalement, où supporter dans la difficulté (ici relative) a bien du mal à être intégré dans cette inculture sportive hexagonale.

A lire aussi >> Domino’s Ligue 2 : Reims-Valenciennes (5-1), les notes du match

Ce samedi, les équipier de Siebatcheu ont offert un récital. Du football champagne ! A l’image d’une phase aller menée tambour-battante. Rarement un leader n’a eu autant la mainmise sur son championnat. Pourtant, son public ne suit pas. Ils sont une poignée à tenter d’animer un Delaune bien beau, bien seul. De nombreux sièges restent désespérément blancs. On ne doute pas qu’ils seront bien plus nombreux en août prochain, lorsque la musique de la Ligue 1 résonnera. Les absents d’aujourd’hui seront d’ailleurs sûrement les mêmes à siffler à la moindre contre-performance, fustigeant une absence de spectacle.

A lire aussi >> Avec 44 points à la trêve, où se place le Stade de Reims historiquement ?

Le spectacle, mesdames, messieurs, c’était hier. Depuis août, les Stadistes régalent. Ils correspondent à l’image que l’on aime se faire de la Ligue 2 : spectaculaire, offensive, joueuse. Leurs prestations n’ont souvent rien à envier à celles que l’on peut apercevoir à l’étage du dessus. Les trop peu nombreux fans manifestant leur fidélité inconditionnelle chaque quinzaine l’ont compris. C’est toujours ça de pris. Mais David Guion et ses hommes méritent mieux.

1 thought on “Ce Reims mériterait tellement mieux qu’un stade semi-désert…

  1. La désertification des stades est du à un règlement intérieur bien trop strict que la fédération et les présidents ont instauré de leur seule initiative et sans aucune concertation avec les supporters il y a de cela déjà plusieurs années . Ils ne récoltent que ce qu’ils ont semé. Revenir en arrière sera long et périlleux d’ailleurs on entend encore régulièrement chanter dans les stades ## liberté pour les supporters ## et ceci à chaque week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *