Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

RC Lens - 18 novembre 2017 Laurent Mazure 0 commentaire

Nicolas Douchez : « Au RC Lens, ils ont eu le respect de ne pas me juger trop vite »

Nicolas Douchez reprendra l’entraînement collectif mercredi 22 novembre prochain. Le gardien du RC Lens, qui sera entendu par la justice le 2 février prochain à Paris, a été mis à pied plusieurs semaines par son club, avec une sanction financière à la clé. L’ancien Parisien de 37 ans revient en détail sur les événements de cette nuit du 26 octobre dernier, où il avait été placé en garde à vue.

A lire aussi >> Un budget légèrement en baisse pour le RC Lens, Nicolas Douchez de retour le 22 novembre

« C’était une soirée entre amis passée normalement, entre restaurant et boîte. La fin de soirée s’est mal déroulée. Une dispute, quelques gestes d’énervement mais en aucun cas de la violence envers quelqu’un. Je me suis emporté, je me suis défoulé sur un mur, sur un meuble. Chose que je regrette complètement. J’aurais dû garder mon sang-froid. Je rentre en garde à vue, sans aucune résistance. Car même si j’ai fait quelque chose de pas bien, je ne m’attends pas à rester en garde à vue des heures et des heures. 

L’article du Parisien me décrit comme un criminel. C’est quelque chose de terrible. J’ai aucune idée de l’heure à laquelle il est paru. Je l’apprends tard le soir. En garde à vue, je refuse de prendre un avocat, je me dis d’être patient. Et puis le lendemain il y avait entraînement, tu t’excuseras mais tu assumeras tes gestes. Et la vie reprendra.

Il y a eu une première déposition sans plainte. Puis une deuxième, plus de 24h après, où tout est dit dans le procès. Il n’y a aucune plainte une seconde fois. Il n’y a eu aucun coup de porté, aucune violence envers qui que ce soit. Les réseaux sociaux ? Je ne regarde pas, j’imagine le déferlement d’insultes ou d’horreur qui ont pu être écrites. Lens a eu un comportement très respectueux envers moi. Ils ont attendu d’avoir tous les éléments pour prendre une décision, des sanctions. Ils ont eu le respect de ne pas me juger trop vite. »

Source : Canal+

A lire aussi >> Eric Sikora : « On est à notre place ! »

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
EcoFoot
Imagesport
Winamax
Metro-Sports
TooGoal
Call4Sport
MonPetitGazon
Paris Sportifs Canada