Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Debrief - 29 juillet 2017 Laurent Mazure 2 commentaires

Ligue 2 – Un séduisant Lorient partage les points avec un QRM combatif !

Lorient gagnera davantage qu’il ne perdra en produisant ce jeu. Quevilly Rouen Métropole, lui, ne résistera pas aussi bien à ses adversaires en subissant de la sorte. Mais le promu QRM s’est défendu avec ses armes. Celles d’une formation qui ne lâchera aucune miette cette saison.

En fait, cette affiche entre Merlus et Normands s’est vite résumée à deux noms : Jimmy Cabot et Joan Hartock. Le premier n’a cessé d’harceler la défense de QRM. Une prestation de haute qualité du milieu lorientais. Admirable balle au pied, judicieux dans ses choix et quasiment décisif sur l’égalisation de Sylvain Marveaux (71e, 1-1). L’ancien guingampais a transformé un penalty obtenu par Denis Bouanga consécutif à un nouveau centre de Cabot. Une réalisation, récompense d’un match abouti de la part des protégés de Mickaël Landreau.

Denis Bouanga pas récompensé

Séduisants, techniquement impeccables, les équipiers de Bouanga ont pratiquement tout bien fait. L’ancien Tourangeau a d’ailleurs eu plusieurs balles pour faire trembler les filets adverses. Mais plus maladroit que d’habitude, ce dernier n’a pas trouvé le cadre (9e, 50e, 75e) et a buté sur un Hartock impérial sur sa ligne (62e). Le dernier rempart normand a parfaitement rempli sa tâche. L’ancien Brestois, parfois fébrile sur ses sorties, n’a jamais tremblé dans ses cages.

Impérial Hartock

Par ses arrêts, il a écoeuré tour à tour Gaëtan Courtet (29e), Vincent Le Goff (55e), Denis Bouanga (62e) mais aussi Sylvain Marveaux (46e). Il a également été tout heureux de voir la tête de Gaëtan Courtet passer de peu à côté son montant gauche (49e), au plus fort de la domination lorientaise. Au coeur d’une deuxième période où sa formation a été mise au supplice. Sa défense a fort logiquement cédé à une vingtaine de minutes de la fin. Mais elle ne s’est pas écroulée et a ainsi sauvé le point du nul (1-1).

Encourageant pour les 2

En effet, le promu avait tout d’abord refroidi les ardeurs des Merlus avant le repos (38e, 0-1). Le moment choisi par Marvin Gakpa, ancien de la maison du Moustoir, pour mystifier un Petkovic surpris par un tir tendu du gauche, légèrement dévié par la poitrine de Conte. Une occasion qui faisait suite à celle de Mathieu Duhamel (28e), très peu en vue à la pointe de l’attaque. Cela a donc été suffisant pour repartir de Lorient avec un nul encourageant et heureux. Un Lorient qui a montré, par son jeu et sa volonté, toutes les qualités nécessaires à un prétendant à la montée. Intéressant…

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport