Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Championnat - 01 juin 2017 Dorian Waymel 0 commentaire

Ligue 2 : onze espoirs révélés en 2016-2017

Comme chaque saison, de jeunes joueurs ont eu l’opportunité de s’inviter en équipe première en Ligue 2. Certains ne sont pas vraiment parvenus à s’imposer, quand d’autres au contraire n’ont presque plus quitté l’équipe-type en gagnant leurs places. Nous vous présentons ici onze joueurs de 23 ans ou moins qui ont brillé en 2016-2017 dans notre championnat !

Yan Marillat – Gardien – Nîmes (22 ans, 22 matchs)

Yan Marillat

Il a démarré la saison comme numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens du Nîmes Olympique. Mais après le départ de Mathieu Michel et la blessure de Gauthier Gallon, Yan Marillat a parfaitement assumé le rôle de numéro 1 jusqu’en fin de saison, ne craquant pas à la pression du sprint final dans la lutte pour l’accession. A 22 ans, l’ancien de Grenoble s’est affirmé comme un titulaire en puissance pour la saison prochaine.

Sofiane Alakouch – Latéral – Nîmes (18 ans, 20 matchs)

Numéro 33 dans le dos, Sofiane Alakouch a intégré la formation nîmoise sans même être encore professionnel. Très vite, ses qualités de vitesse et de percussion dans le couloir droit ont poussé Bernard Blaquart à jouer la continuité avec sa pépite de 18 ans au poste de latéral. Attentif à son positionnement et très explosif dans ses interventions, le joueur formé au club s’est vraiment révélé en deuxième partie de saison. Avec la clé la signature de son contrat pro bien mérité pour le désormais numéro 29 des Crocos.

Dylan Bronn – Défenseur – Niort (21 ans, 23 matchs, 1 but)

Recruté chez les amateurs à l’AS Cannes par les Chamois Niortais, Dylan Bronn devait à la base renforcer l’équipe réserve. Mais, appelé par Denis Renaud pour compléter l’équipe pro pendant la préparation, le défenseur central a convaincu son entraîneur de le conserver, et de lui faire confiance en Ligue 2. Des prestations abouties qui lui ont même valu une convocation avec la sélection national de la Tunisie. D’amateur à international, la progression de Bronn a été fulgurante !

Jordan Lefort – Défenseur – Amiens (23 ans, 27 matchs, 1 but)

Jordan Lefort

Assez peu utilisé jusqu’alors en National avec Amiens, Jordan Lefort devait être prêté pendant le mercato estival 2016 lorsque le club picard a validé sa montée en Ligue 2. Finalement, le joueur de 23 ans est resté. Et a même été l’un des joueurs majeurs de Christophe Pélissier cette saison dans l’axe de la défense avec 27 apparitions. Il devra désormais encore un peu plus hausser son niveau de jeu pour espérer s’imposer dans l’élite la saison prochaine.

Abdallah Ndour – Latéral – Strasbourg (23 ans, 32 matchs, 1 but)

Formé à Metz, Abdallah Ndour a rejoint Strasbourg en National en 2014. Depuis, à l’image de son club, le Sénégalais a connu une progression linéaire. Titulaire incontournable sur le flanc gauche de la défense alsacienne pour sa première saison de Ligue 2, Ndour figure dans notre Onze de la saison à ce poste. Son activité incessante, sa puissance et la qualité de son pied gauche en ont fait une véritable arme offensive pour Thierry Laurey. Malheureusement gravement blessé à l’entraînement en fin de saison, on lui souhaite de revenir encore plus fort à l’étage supérieur !

Jean-Kevin Duverne – Défenseur – Lens (19 ans, 33 matchs)

Jean-Kevin Duverne

Jean-Kevin Duverne a littéralement explosé cette saison sous les ordres d’Alain Casanova pour sa première saison pleine chez les pros. Formé au RC Lens, le joueur de 19 ans s’est montré serein et déterminant dans l’axe de la défense malgré son inexpérience à ce niveau. Doté d’une bonne relance, il possède encore une belle marge de progression à confirmer la saison prochaine.

Bendjaloud Youssouf – Latéral – Orléans (23 ans, 33 matchs, 3 buts)

Lui ne découvrait pas réellement la Ligue 2 cette saison, puisqu’il était déjà apparu à 16 reprises en 2014-2015 avec l’US Orléans. Mais il a pris une nouvelle dimension pour son deuxième passage dans notre championnat. Replacé sur le côté droit de la défense, Bendjaloud Youssouf a démontré de très belles qualités techniques, avec quelques gestes de classe disséminés au fil de la saison. Il s’est révélé aussi plus décisif que par le passé, en aidant sa formation à obtenir le maintien. Chose que l’USO n’était pas parvenue à faire en 2014-2015.

Idriss Mhirsi – Milieu – Red Star (23 ans, 35 matchs, 3 buts)

Pour sa première expérience à l’étranger, l’international tunisien Idriss Mhirsi s’est plutôt bien adapté à la Ligue 2 française, même si ses débuts n’ont pas été convaincants. Une fois le rythme pris, l’ancien de l’ES Tunis s’est révélé l’un des joueurs les plus performants malgré la saison plus que délicate du Red Star, conclue à la 19e place. Reste désormais à savoir s’il souhaitera poursuivre avec le club audonien en National.

Samuel Grandsir – Milieu offensif – Troyes (20 ans, 32 matchs, 3 buts)

Adama Niane

Une première saison de rêve pour Samuel Grandsir, ponctuée d’une montée en Ligue 1. Pour sa première expérience à ce niveau avec l’équipe première de Troyes, le milieu offensif a su se démarquer et se faire sa place dans un collectif huilé et joueur. Rapide, percutant, déroutant, lui manque encore un poil d’efficacité supplémentaire pour franchir un palier.

Denis Bouanga – Attaquant – Tours (22 ans, 36 matchs, 16 buts)

Son prêt à Strasbourg en National par Lorient l’année passée avait été concluant. Alors Denis Bouanga a monté une marche, et a rejoint Tours dès le début de saison pour continuer son apprentissage. Et quelle première saison en Ligue 2 ! 16 buts et 6 passes décisives, et un impact déterminant dans le maintien acquis par le TFC. Dans le même temps, il a participé avec brio à la CAN avec le Gabon malgré l’élimination de sa sélection dès le premier tour.

Adama Niane – Attaquant – Troyes (23 ans, 33 matchs, 23 buts)

Le FC Nantes ne lui a jamais laissé sa chance. Alors Adama Niane est allé voir ailleurs. Au grand bonheur de Troyes, qui a eu le nez très fin l’été dernier. Meilleur buteur du championnat avec 23 réalisations, le Malien a impressionné tout au long de la saison par son sens du but, ses déplacements et sa finition. Même une blessure à la cuisse contractée dans le sprint final ne l’a pas empêchée de revenir pour les toutes dernières rencontres décisives. Une mental solide et un caractère joyeux qui ont fait la force de l’ESTAC cette année.

A lire aussi >>

Le Onze de la saison 2016-2017 de MaLigue2 !

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport