Téléchargez notre application Ligue 2

Orléans-Lens, un duel d’extrême tellement important

Actualités

En clôture de la 26e journée de Ligue 2, Orléans reçoit le Racing Club de Lens. Dans sa course au maintien, l’USO, actuellement 19e, n’a pas le droit à l’erreur face à des Lensois qui n’ont également pas d’autre choix que de gagner dans la course à la montée pour eux.

A l’aller, le 20 septembre dernier au stade Bollaert-Dellelis, Orléans pensait réaliser son premier gros exploit de la saison en menant 2-1 au terme des 45 premières minutes. Mais au retour des vestiaires, après la gronde du public et du staff lensois, les protégés d’Alain Casanova se sont réveillés et ont complètement renversé la vapeur (4-2). Un succès charnière pour les Artésiens puisque derrière les Sang & Or ont surfé sur une dynamique positive avec six victoires et trois nuls en onze matches de championnat. A l’inverse, après cette défaite, les Orléannais ont enchaîné deux défaites de suite et ont dû attendre la 18e journée, le 18 novembre, pour regoûter à la victoire à domicile contre Nîmes (2-1). Cinq mois plus tard, le match retour a également un parfum de match décisif. Une défaite ou une victoire pour l’une des deux formations pourrait avoir un impact sur la suite de la saison, pas uniquement sur plan comptable mais aussi sur l’aspect psychologique.

Trois sur six en 2017 pour Orléans

Quatrième à deux points de Reims et Amiens, respectivement troisième et deuxième, les Lensois ont l’occasion de chiper la place de dauphin aux Amiénois et de revenir à cinq longueurs de Brest. Un succès dans la Loiret permettrait aussi aux hommes de Casanova de bien préparer le derby contre Valenciennes, samedi 25 février à 15 heures, mais surtout de prendre des points avant un mois de mars compliqué où le Racing affrontera Sochaux, Reims et Brest. Rien que ça. Si les Artésiens doivent prendre des points, ils ont besoin de retrouver plus de certitudes dans le jeu. Une défaite ce soir rajouterait de la pression et le doute autour d’une formation nordiste déjà en manque de confiance. Une urgence de points qui est plus alarmante du côté d’Orléans. Avant-dernier, avec quatre points de retard sur le premier non-relégable, Auxerre, les Orléannais peuvent recoller à une longueur de l’AJA. Dernier à la fin des matches aller, l’USO a mieux démarré 2017 avec trois victoires en six matches. Qui d’Orléans ou de Lens va relancer une dynamique positive nécessaire avant de lancer le sprint final dans quelques temps ? Réponse ce soir au stade de la Source !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications