Autodestruction activée, l’AJ Auxerre crise !

AJ Auxerre
https://www.facebook.com/PERONPHOTOGRAPHE/

La sortie de route de Viorel Moldovan prêterait à sourire. Un léger soubresaut dans l’automne relativement calme de l’AJ Auxerre. Oui, calme. Car depuis mardi, l’AJA est entrée dans une profonde crise interne. Elle s’ajoute à des résultats insuffisants, donnant un ensemble dramatique et un futur incertain. Auxerre est au bord de l’implosion.

L’histoire liant James Zhou (propriétaire chinois), Guy Cotret, l’association AJA, Jean-Pierre Papin, Cédric Daury et les joueurs est consternante. Un imbroglio lunaire. Surréaliste. On tente : le premier a nommé l’ex-Ballon d’Or sans en référer au président, encore moins à l’association et surtout pas au domaine sportif. Compris ? Moyennement ? Pas grave. Une situation qui dépasse l’entendement. Elle met en péril l’institution icaunaise. Les Chinois ont semble-t-il décidé de s’amuser avec leur nouveau jouet. Apprenons-leur que l’AJA est une vieille dame qui se respecte. Et ses nombreux salariés avec.

La question n’est pas de savoir si JPP a les épaules assez larges (entraîneur, directeur sportif, ambassadeur). Un (ORG) packaging impressionnant. Il serait idéal dans un rôle d’ambassadeur. Mais pour le reste ? Cédric Daury n’a pas fauté. Ses joueurs tentent de se relever. Et l’effigie plus que fragile n’avait pas besoin d’un énième tremblement de terre. Pourquoi maintenant ? Pourquoi cette attitude décomplexée et sans réflexion ? Pourquoi un tel manque de respect des personnes en place ?

Des réponses que l’on espère nombreuses dans les jours à venir. Dans l’attente, il se pourrait que la tempête traversant la Bourgogne ait raison d’une AJA plus que jamais au bord du précipice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications