Valenciennes condamné à verser 66 000 euros à Bernard Casoni

Actualités

Licencié en février 2015, Bernard Casoni, l’ancien entraîneur de Valenciennes en Ligue 2, avait attaqué le VAFC au tribunal des Prud’Hommes. Le 25 avril dernier, l’avocat de Casoni demandait 1,350 million d’euros au club nordiste à la suite de la rupture de contrat. La Voix du Nord indique que le tribunal de Valenciennes a rendu son délibéré, et celui-ci est plutôt à l’avantage de Valenciennes.

En effet, le VAFC devra verser au final 66 173 euros à son ancien entraîneur dans cette affaire. Pour Casoni, la pilule est difficile à avaler et celui-ci s’exprime dans La Voix : “Ce jugement est une fumisterie. C’est du copinage. On ne me reproche rien et je n’ai jamais signé de CDI. Ça permet juste de gagner du temps. Nous, on va saisir la cour de Douai pour faire appel.

Source : La Voix du Nord

A lire aussi >>

http://maligue2.fr/2016/09/05/kyle-duncan-lobjectif-de-signer-pro-vafc/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications