Entretien ML2 – Pablo Chavarria : “Reims, vraiment une belle ville”

Entretiens avec joueurs

A Lens depuis 2013, Pablo Chavarria a décidé de rallier Reims cet été. Libre de tout contrat, il arrive en Champagne avec la ferme intention d’aider le club rémois à remonter en Ligue 1, et ne rester qu’un an en Ligue 2. Nous l’avons rencontré à l’issue du 0-0 à Valenciennes, samedi.

Après plus de 3 semaines dans votre nouveau club, comment vous sentez-vous ?

Cela se passe très, très bien. Le groupe a été très accueillant. Il est super gentil. Je suis déjà bien intégré. Après, nous enchaînons beaucoup de matchs, d’où la fatigue actuelle. Mais ça va le faire avec le temps.

En pointe pour ton premier match. Là sur un côté ?

Oui, ce samedi à Valenciennes, le coach a décidé de me mettre sur le côté droit. Nous avons plus joué en 4-4-2 à Valenciennes. Et c’est aussi une raison. Après, c’était plus difficile de défendre, car il fallait souvent revenir. Mais on essaye de faire le travail.

Car on le sait, même si ous préférez la pointe, vous êtes peut-être meilleur sur un côté. Vous le sentez ?

Oui, même si, ici, c’est un système différent. A Lens, c’était un 4-3-3 avec Antoine Kombouaré. Ici, nous sommes davantage en 4-4-2. Le coach décide et je m’adapte.

Vous avez découvert Michel Der Zakarian. Comment est-il ?

Il a un peu le même style qu’Antoine Kombouaré. Il demande énormément de motivation de la part de son groupe. Défensivement, on se montre très costaud et le coach le souhaite. Après, il nous manque encore des automatismes pour scorer. Je crois que ça venir…

“Madrid, je vais profiter”

Chavarria2_ReimsQue vous manque-t-il pour marquer de votre côté ?

En effet, nous ne trouvons pas beaucoup le chemin des filets. Nous n’en avons mis que 2, et de la tête en plus. Aujourd’hui, je pouvais marquer également. Mais cela n’a pas été le cas. Nous devons continuer à travailler car nous avons le potentiel pour faire mieux.

Vous l’expliquez par un manque d’automatisme ?

Oui, nous devons nous découvrir. Je ne suis là que depuis 3 semaines. Mais de toute façon, je crois quand même que nous progressons. Ce samedi, nous avons été mieux avec le cuir. Reste à peaufiner les automatismes, oui.

Vous quittez Arras pour Reims. Comment vous sentez-vous dans cette ville ?

Oui, Reims c’est très sympa. Néanmoins, je ne connais pas tout encore. Je réside à l’hôtel en attendant mon déménagement qui intervient la semaine prochaine. LLa ville est franchement très belle.

Vous affrontez Madrid mardi. Un rêve ?

C’est un match de gala. On pense avant tout à bien récupérer avant de se déplacer à Madrid. Je vais bien entendu profiter de cette affiche. C’est beau de jouer ce genre de rencontre. Reste qu’après, la priorité est le championnat.

Propos recueillis par Laurent Mazure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications