Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Championnat - 12 décembre 2015 Kevin Petit 0 commentaire

Metz-Dijon, un véritable sommet

Ce samedi après-midi, le FC Metz accueille le Dijon FCO pour le compte de la 18ème journée de Ligue 2. Ce match est un véritable sommet qui oppose le troisième au leader du championnat. En cas de défaite, Metz aurait six points de retard sur Dijon et serait à portée de ses poursuivants.

Metz voudra se relance après son élimination en Coupe de France contre Wasquehal.

Metz voudra se relance après son élimination en Coupe de France contre Wasquehal.

Quand le leader se déplace sur la pelouse du troisième, cela représente forcément un sommet. Ce choc de cette après-midi a également son importance, notamment pour les Messins. En cas de défaite sur sa pelouse, le FC Metz aurait six points de retard sur son adversaire du jour et se verrait menacer de plus en plus par ses poursuivants. Pour les Dijonnais, c’est une occasion qu’ils veulent saisir : « Ils ont plus à perdre que nous. On peut les mettre à six points et on ne va pas se gêner si l’occasion se présente » déclare Olivier Dall’Oglio. Mais ces deux formations n’abordent pas ce match avec 100% de sérénité. Ces deux équipes se montrent irrégulières depuis quelques semaines. Metz et Dijon se sont fait sortir de la Coupe de France la semaine dernière par des clubs de niveaux inférieurs. Pour cette rencontre, Dijon se voit handicaper par l’absence de nombreux éléments offensifs : Béla, Saïd, Thiam et Rivière sont absents.

Il manquera de nombreux attaquants au DFCO ce samedi.

Il manquera de nombreux attaquants au DFCO ce samedi.

Des armes offensives en moins pour Dijon

« Il faut s’adapter à cela. Les garçons qui seront présents sont en forme pour ce choc. Ça peut être un tournant, c’est encore un match important. On va pouvoir se tester face à Metz qui est une belle équipe », détaille l’entraîneur côte-d’orien. Avec ces absences, Olivier Dall’Oglio pourrait procéder à certains changements : « Il peut y avoir certaines retouches. Il faut aussi prendre en compte le fait que l’on ait moins d’attaquants. Je me suis surtout attelé à mettre en place une bonne défense et avoir cet état d’esprit guerrier qui nous a manqué à Nancy ». Avant Metz, les coéquipiers de Julio Tavares avaient déjà disputé un choc contre Nancy qu’ils avaient perdu (1-3). Les Bourguignons ont tiré des leçons de cette défaite et ne voudront pas reproduire les mêmes erreurs ce samedi : « A Nancy, on a été faibles défensivement et naïfs. On ne peut pas rivaliser si on n’a pas une bonne base défensive. On a fait des erreurs énormes qu’on a payé cash. On ne pourra pas le renouveler. Si on n’a pas une bonne base défensive, si on n’est pas agressif, ce sera compliqué de développer notre jeu après ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport