Téléchargez notre application Ligue 2

“Julien Cétout n’a rien à faire en Ligue 2 !”

AS Nancy Lorraine

Julien Cétout n’en finit plus de performer. Pour le second mois consécutif, il vient d’être élu par nos internautes meilleur joueur de Ligue 2 ! Après nous avoir donné ses impressions fin octobre, laissons maintenant d’autres joueurs s’exprimer à son sujet.

A commencer par son coéquipier nancéien et collègue du flanc droit de l’ASNL, le milieu de terrain Antony Robic : “On s’entend très bien, c’est un régal d’habiter le couloir droit avec Julien. Techniquement, c’est un vrai joueur de ballon, il est très bon aussi dans les mouvements.”

Les retrouvailles entre les deux hommes, qui se sont connus à Tours durant la saison 2008-2009 sont réussies. Une époque où Julien Cétout évoluait au poste de milieu de terrain défensif. Xavier Chavalerin, milieu de terrain du Red Star, a évolué à ses côtés de 2012 à 2014 sous le maillot tourangeau : “Ma première année, il revenait d’une grosse blessure. Rapidement, il a joué, c’était un joueur cadre de l’équipe. Je me suis de suite bien entendu avec lui sur le terrain. C’est un joueur complet, polyvalent, même s’il jouait surtout au milieu de terrain à l’époque.” Avant de commencer à migrer aux quatre coins du rectangle : “Après, il a aussi joué latéral gauche et droit, où il faisait des supers matchs. C’est là qu’il a commencé à se demander s’il n’allait pas se consacrer plutôt à un poste de latéral. J’ai vu qu’à Nancy il s’est installé à ce poste et qu’il enchaîne les grosses performances.” Un joueur déjà complet à Tours, à qui il manquait bien un petit quelque chose : “Il lui manquait juste la finition, un peu comme moi ! On ne marquait pas beaucoup de buts.”

“Il devient fou en marquant !”

Cetout_NancyAntony Robic a vu le changement s’opérer cette saison : “Il devient fou en marquant ! Il est souvent placé où il faut, il fait le bon geste, avec un peu de réussite mais il en faut pour marquer. Pour un latéral droit reconverti, je ne pense pas qu’il s’attendait à mettre autant de buts. Mais ça ne m’étonne pas trop, parce qu’il est vraiment adroit devant le but. Quand on voit le contre mené contre Dijon, il conclut plein de sang-froid, il n’y a pas grand chose à ajouter de plus.Six buts inscrits en une demi-saison, déjà le double de ses réalisations en 200 matchs de Ligue 2 !

Son compère nancéien conclut ainsi : “A côté du fait qu’il soit bon techniquement et qu’il marque des buts, je n’ai pas trop vu de joueurs l’éliminer ou le mettre en grande difficulté défensivement. On est la meilleure défense de Ligue 2 (12 buts encaissés), il est défenseur avant tout et de son côté, ça ne passe pas beaucoup. Ça fait de lui un latéral complet, moderne.

Finalement, la Ligue 2 a encore de la chance de voir évoluer l’homme qui fêtera ses 28 ans en tout début d’année 2016. Xavier Chavalerin confirme : “Je pense qu’il mérite largement la Ligue 1, je ne sais pas ce qu’il fait encore en Ligue 2 ! Déjà à Tours, je me demandais ce qu’il faisait en Ligue 2, il était au-dessus. Il était très régulier, en faisant toujours des gros matchs à n’importe quel poste.” Le parcours et la persévérance de Julien Cétout représentent un bel exemple pour tout joueur de Ligue 2 : “C’est un peu un modèle. Je m’entendais très bien avec lui, il est toujours de bon conseil. Ce n’est pas le genre de joueur qui va gueuler sur vous parce que vous êtes le petit jeune, il est toujours là pour donner ses conseils.” Puisse-t-il les distiller au moins jusqu’à la fin de saison à ses coéquipiers de l’ASNL, et plus si affinités à l’étage supérieur…

Vos commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications