Téléchargez notre application Ligue 2

Metz vise “entre la 5e et la 10e place de Ligue 1”

Actualités

Le sentiment que le début des années 2000 a été mal géré. A Metz, on n’a pas su capitaliser sur la 2e place et le titre de vice-champion de France 1997-1998. Puis la réalité économique a pris le dessus. Des offres provenant de l’étranger ne pouvaient être refusées. Pour autant, Bernard Serin, le président lorrain, veut croire en des lendemains meilleurs. Cela passe bien évidemment par une remontée rapide en Ligue 1. Puis par accrocher régulièrement le top 10 de l’élite.

« Nous avons perdu la colonne vertébrale composée de Jocelyn Blanchard, Robert Pirès et Rigobert Song. Christophe Bastien, Franck Rizzetto, Tressor Moreno, censés les remplacer, n’ont pas répondu aux attentes placées en eux. Dans les années 1980-1990, il n’y avait quasiment pas d’agents, les contrats étaient solides et respectés. Les règles du jeu ont changé avec la libre circulation. Nos pépites Emmanuel Adebayor, Louis Saha et Miralem Pjanic sont parties sous d’autres cieux après quelques matchs seulement parce que l’on ne pouvait pas refuser certaines offres. Pareil pour Franck Ribéry qui n’est resté que six mois. Je reste persuadé que l’on peut viser entre la 5e et la 10e place en Ligue 1. Nous avons un potentiel de 2 millions d’habitants entre les 1,2 million en Moselle, le nord de la Meurthe-et-Moselle autour de Longwy et le Luxemboug. Le Grand-Duché ne regarde plus vers nous car le FC Metz n’est ni en Ligue 1 ni dans un vrai stade de Ligue 1 avec sa tribune Sud de 50 ans d’âge. Les Luxembourgeois préfèrent assister à des rencontres en Allemagne, à Schalke 04, au Bayern Münich ou à Mönchengladbach.On a le potentiel économique et de spectateurs. Nous n’avons jamais eu autant de partenaires. En 2013, nous comptions 600 places VIP à l’année. En Ligue 1, on est passé à 1 200 pour redescendre simplement à 900 cette saison. Maintenant, il faut susciter l’événement. Saint-Symphorien doit être the place to be tous les 15 jours ! »

Source : La Semaine

Vos commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications