Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Championnat - 02 décembre 2015 Colin Delprat 0 commentaire

Les enseignements du multi Ligue 2 : J17

La Ligue 2 continue son rythme européen avec une nouvelle journée en semaine. Alors que la veille, le RC Lens a disposé de Nîmes sur le score de 1-0, les 18 autres formations de l’antichambre se sont affrontées hier soir. Beaucoup de buts et surtout de nombreuses surprises notamment pour le trio de tête.

Gimbert_Le-HavreLa bonne opération :  Après son revers face à Nancy (3-1), Le Havre se devait de rebondir dans son antre pour se rapprocher du trio de tête. Opposés à Evian, les Ciel et Marine se sont imposés non sans difficulté (3-2). Une rencontre particulière pour Ghislain Gimbert qui soufflait sa 300ème apparition dans le championnat de Ligue 2. Et quoi de mieux que de mettre un doublé pour fêter ça ? Son enchaînement dans la surface faisait mouche dès la 8ème minute. Evian répondait par Sekou Keita avant que Lys Mousset ne marque d’un but astucieux au retour des vestiaires. Une fois encore, les Croix revenaient à hauteur de leur adversaire grâce à Gustavo Campanharo. Mais l’histoire était toute écrite pour Ghislain Gimbert qui d’une tête rageuse inscrivait le victorieux et dans le même sa 67ème réalisation de l’antichambre. Suite à la défaite de Metz, la troupe à Bob Bradley se retrouve à 3 longueurs du podium et 6 du duo Dijon-Nancy. L’entraîneur américain empoche pour la première fois les trois points avec le HAC, un soulagement.

On soulignera la victoire de Bourg-en-Bresse, le succès marquant du Red Star et le retour des sourires à Laval.

Benjamin Leroy Evian TGLa mauvaise opération : A l’aube de cette 17e journée, Evian, dans le ventre mou, pouvait s’offrir une place dans le peloton des outsiders. En déplacement au Stade Océane, il devait remédiait à ses deux derniers revers à l’extérieur contre Tours (2-1) et Sochaux (1-0). Une mission qui a échoué puisque Evian s’est incliné face au Havre. La formation de Safet Susic a été plus dans la réaction que dans l’action. Menés par deux fois, les Croix sont revenues à hauteur de leur adversaire du soir grâce à Sekou Keita (32e) et son passeur devenu buteur, Gustavo Campanharo (64e). Désormais 12e, l’ETG regarde d’un œil attentif les mouvements en bas de classement et laisse de côtés ses prétentions d’outsiders. Notons également, l’inconstance de Brest qui alterne encore une fois solide prestation et déception en quelques jours.

On aurait pu évoquer la fin de série à l’extérieur pour Metz et le revers de Niort.

Le chiffre clé : 0 comme le nombre d’équipes visiteuses qui ont décroché une victoire lors de ce 17e multi Ligue 2. 4 succès pour les formations locales et 5 scores de parité.

Les tweets :

 

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport