Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Championnat - 10 avril 2015 Colin Delprat 0 commentaire

Présentation multi Ligue 2 : J31

Après la parenthèse Coupe de France, le championnat reprend ses droits. Toujours aussi palpitant avec cette course indécise pour la montée et sa bataille pour le maintien, les puristes attendent du spectacle en commençant par le multiplex : 

Tout roule pour Hadji, auteur de sept buts désormais, et l'ASNL.

Hadji ira-t-il jusque 15 ?

L’affiche : Nancy (6ème, 46 points,  7ème à domicile) contre Niort (12ème, 37 points, 10ème à l’extérieur)

Nancy avance masqué mais reste à l’affût, les lorrains ne sont qu’à trois petits points du podium, des points récupérables car les hommes de Pablo Correa affronteront Angers et Dijon lors des deux dernières journées du championnat. Les chamois ne sont qu’à 5 points du maintien, les coéquipiers de Mouhamadou Diaw, vice-rois du match nul, auront l’objectif d’obtenir un bon point à Marcel Picot ?

La stat: Les chamois ne se sont jamais imposé à Nancy, cinq nuls et cinq défaites pour les niortais en terre nancéienne.

Nîmes (9ème, 44 points, 8ème à domicile) contre Clermont (14ème, 35 points, 17ème à l’extérieur)

José Pasqualetti avait déclaré que les nîmois disposaient d’un joker à la veille du match contre Auxerre. Malgré ce faux-pas et grâce aux différents résultats, le club gardois a encore des raisons d’y croire. A six points du podium les crocodiles surfent sur une bonne dynamique à domicile avec une dernière défaite qui remonte au 16 décembre. Condamné à l’exploit, les rouges et blancs affronteront une formation auvergnate également à six longueurs mais d’un autre podium, celui de la relégation. Victorieux d’Angers la semaine dernière, la troupe à Corinne Diacre souhaite refaire une performance de cette envergure. Une tâche complexe quand on sait que Clermont n’a pas gagné un seul match à l’extérieur en 2015.

La stat : Nîmes a trouvé la faille dans chacun de ses 12 derniers matchs en Ligue 2.

L2-26jee-GFCA-Orléans-3-2-134

Une abeille au sol, l’autre dans le filet…

Orléans (15ème, 33 points, 16ème  à domicile) contre Troyes (1er, 60 points, 1er à l’extérieur)

Le promu souhaite s’extirper des équipes en danger. Les abeilles devront montrer plus que leurs deux dernières prestations dans leur jardin. Un jardin, toujours aussi mal en point. Les Benjamin Nivet, Corentin Jean et Jessy Pi respirent eux le bon air de Ligue 1. Même si mathématiquement rien n’est joué, une victoire ce soir permettrait d’entrevoir une belle fête lors de la prochaine journée au stade de l’Aube. Attention de ne pas se faire surprendre comme contre Niort ou Laval toutefois, deux revers à l’extérieur.

La stat : Troyes a marqué plus de réalisations à l’extérieur (24) qu’au stade de l’Aube (21).

Sochaux (7ème, 46 points, 12ème domicile) contre Créteil (13ème, 36 points, 15ème à l’extérieur)

C’est peut-être le prétendant le plus discret mais les sochaliens sont bien présents dans cette lutte acharnée. Florin Berenguer a sauvé les siens en ramenant un nul de Laval la semaine dernière. Il faudra faire mieux pour poursuivre le rythme, cela passera par une sortie convaincante face à Créteil. Ce dernier surveille d’un œil le bas de tableau mais aborde les rencontres plus décomplexé. Le relâchement ne sera pas autorisé pour les hommes de Thierry Froger, qui jouera le jeu jusqu’au bout. Une partie qui ne s’annonce donc pas facile à manœuvrer pour les lionceaux.

La stat : Sur les six derniers matchs de Créteil, la première équipe qui a ouvert le score a remporté la rencontre.

Bryan BERGOUGNOUX (Tours FC), Anthony GONCALVES (Stade Lavallois

“Aujourd’hui, on est en National”. Bryan Bergougnoux, lucide.

Tours (18ème, 29 points, 15ème à domicile) contre Laval (10ème, 41 points, 11ème à l’extérieur) 

Virtuellement avec la sanction des nîmois, Tours est sauvé mais le staff ne l’entend pas de cette oreille et souhaite aborder chaque rencontre comme un tournant. Les problèmes défensifs du TFC font oublier que l’attaque du club est parmi les dix meilleurs de Ligue 2.  Tout de même invaincu depuis fin janvier, la Vallée du Cher attend un succès contre les tangos. Laval, probablement la seule écurie avec Le Havre  qui aborde la fin de l’exercice sans objectif précis hormis de bien figurer. Denis Zanko prônera certainement un jeu plus offensif afin de marquer un peu plus de buts. A ce jeu-là, la défense des visiteurs est friable, ce qui réserve probablement un beau spectacle ce soir.

La stat : 33% des rencontres de Tours à domicile se sont soldées par plus de 3,5 buts.

Ajaccio (17ème, 31 points, 17ème à domicile) contre Dijon (5ème, 49 points, 5ème à l’extérieur)

Si Ange Casanova, forteresse du GAZ est pratiquement inviolable. François Coty, connait lui de nombreuses fuites. En effet, les ajacciens ont encaissé en moyenne un but par match. Les dijonnais, toujours en position pour la montée, devront donc trouver la faille dans la défense corse afin de ne pas se laisser distancer pour la montée. Les ajacciens ne doivent pas perdre car, doucement mais surement, ils approchent de la zone rouge…

La stat : Les ajacciens n’ont jamais été dans la zone rouge cette saison.

calendrierj31

Le programme du soir, à commenter via #MaLigue2

Arles-Avignon (19ème, 23 points, 20ème à domicile) contre Le Havre (11ème, 40 points, 16ème à l’exérieur)

Arles peut se sauver mathématiquement mais pour cela il faudrait que les arlésiens réalisent un parcours de champion : cela commence par une victoire impérative face aux havrais. Heureusement pour les provençaux, Le Havre n’a plus rien à jouer, trop loin de la montée et trop loin de la descente, la formation de Thierry Goudet n’aura qu’ à prendre du plaisir sur le terrain.

La stat: Arles est dans la zone rouge depuis la septième journée

Châteauroux (20ème, 22 points, 19ème à domicile) contre le Gazélec (3ème, 50 points, 13ème à l’extérieur)

Châteauroux, comme Arles, peut encore espérer se maintenir mais avec un point de moins que les provençaux la tâche s’annonce encore plus rude, et accueillir le GAZ, certes moins tranchant à l’extérieur qu’à domicile, ne sera pas une partie de plaisir. Une défaite fera sans doute exploser les partenaires de Grégory Thil. De leur côté, les corses poursuivent leur remarquable parcours et on l’opportunité d’engranger des points contre une équipe de valeur inférieure.

La stat: Châteauroux a subi la plus forte défaite cette saison en s’inclinant de 6 buts face à Nancy

TAGS :

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport