Téléchargez notre application Ligue 2

Samuel Bouhours : “Débloquer le compteur à l’extérieur”

Championnat

Le Tours FC ne fait pas dans la demi-mesure depuis la reprise. Après 3 victoires et 6 défaites en 9 matchs, les hommes d’Olivier Pantaloni sont à l’heure actuelle dans la zone rouge. Samuel Bouhours ne s’inquiète pas de cette mauvaise passe. Le latéral droit espère que son équipe décrochera son premier point à l’extérieur à Brest, afin d’enclencher une série et remonter au classement.

Samuel Bouhours et Tours peuvent sortir de la zone rouge en battant Brest.
Samuel Bouhours et Tours peuvent sortir de la zone rouge en battant Brest.

MaLigue2 : Tours vient d’entrer dans la zone rouge (18e), l’inquiétude commence-t-elle à s’installer ?

Samuel Bouhours : Non parce que nous savions que cette saison allait être délicate à cause de notre groupe restreint. Il reste encore énormément de journées à disputer. En plus, les matchs en Ligue 2 sont très ouverts, tout le monde peut accrocher tout le monde. On sait qu’avec une bonne série on peut vite se donner de l’air.

Trois victoires et six défaites depuis le début de saison, Tours ne connaît pas le nul?

Nous sommes sur la continuité de la saison dernière. On repart exactement de la même façon. Quand on à l’avantage, nous avons du mal à rester costauds, à l’image du match contre Orléans où l’on mène 3-0 et où on se fait rejoindre à 3-3, avant de gagner finalement 4-3. A l’inverse, on galère à revenir au score dès que l’on encaisse le premier but…

Pourtant à Nancy (défaite 2-1), vous égalisez. Mais vous prenez un but sur l’engagement… Un manque de concentration?

Non je ne pense pas, c’était plutôt de la malchance ! Après, c’est vrai qu’on aurait pu mieux défendre, mais la finition est très heureuse pour Nancy. Le tir est dévié, notre gardien ne peut rien faire. Après, pour reprendre l’exemple d’Orléans, c’est vrai qu’il y a eu du relâchement. On pensait certainement le match acquis avant la fin…

Autre statistique intéressante, vos trois victoires ont toutes eu lieu à la maison. A l’extérieur, c’est zéro pointé. Comment expliquez-vous cela?

Encore une fois, c’est exactement comme l’année dernière… Il me semble qu’on avait perdu que deux fois à la Vallée du Cher en 2013/2014, mais on était incapables de gagner loin de chez nous. Je pense qu’inconsciemment, nous n’attaquons pas le match de la même manière. A la maison, on met de suite de la pression, poussés par le public. A l’extérieur, on a tendance à subir davantage et dès qu’on prend un but, c’est difficile de réagir.

Belle détente !
Belle détente !

Bien que Tours soit 18e avant d’affronter Brest, on sent qu’il ne vous manque pas grand-chose pour accrocher plus de points. Toutes vos défaites n’ont jamais été plus larges que par un but d’écart…

On sent aussi qu’on a le potentiel d’être plus haut. On prend des buts sur coups de pied arrêtés ou sur des erreurs individuelles. Même quand on joue bien, en ce moment, il y a toujours un grain de sable qui fait que ça ne tourne pas en notre faveur. Mais on sait que ça ne durera pas pendant 38 journées, c’est impossible !

Le match à Brest doit vous servir de déclic à l’extérieur pour enrayer cette mauvaise spirale?

Tout à fait. Comme je l’ai dit, la Ligue 2 est très ouverte et on a les moyens de pouvoir s’imposer là-bas. Maintenant, prendre un point serait déjà un beau résultat vu nos statistiques loin de nos bases. Un point ramené de Brest serait déjà positif juste avant la trêve internationale. Il faut débloquer le compteur à l’extérieur !

Photos : Tours FC/F.Lavis

Vos commentaires :

  1. et on est surtout plombé par un niveau innatendu de certains joueurs
    certains qui ne confirme pas leur saison …:Santamaria,Ketkeophomphone .
    certains pas en Forme optimale :Berrenguer
    certains qui ne se lâche pas :DIAZ
    certains bléssé :Kouakou :Do Couto :
    deux pour longue durée Khaoui ;Mengual
    certains qui on le savait ne tiennent que 1 mitemps Adanane et Bergougnoux ,mais qu’on devrais évité de faire joueur en même temps car Adnane peut organiser le jeu si il est en retrait de l’attaque en seconde Mitemps juste devant les milieux axiaux et donc pour garder le ballon .et mettre le plus possible le pied dessus pour éviter de fatiguer le groupe ..(car éfféctif réduit dit décalage de temps de jeu par rapports aux autres clubs ..)on a que 14 Pros actuellement …
    en seconde Mi temps dès que Bergougnoux est cuit on a plus la balle et on se met à balancer loin ,les balles reviennent mais dans les pieds de l’adversaire..
    et puis diawara en défense central doit être remplacé par GRADIT le plus vite possible ou bien trouver une solution ,lorsque l’on méne au score pour qu’en seconde MT on tiennent au score

    on est 3 éme du classement sur les premières MT ,tout n’est pas à jeter au club
    on est meilleure attaque à domicile …
    oui il faut prendre des poijnts à l’extéreieur mais avec Pantaloni on a aucune chance vu ses coaching bidon et le fait qu’il ne lâche pas vraiment les jeunes

    DUJEUX va tout reprendre on se donne jusquau 27 Novembre pour décider car on aura la réponse DNCG sur le mercato possible ou pas ..
    auquel cas on devra pa&sser par des recrues amateurs si on trouve l’oiseau rare en défense par exemple

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications