Téléchargez notre application Ligue 2

Coupe du monde 2022 – La Corée du Sud arrache la qualification, crise de nerfs en Allemagne… La page Qatar du 2 décembre

Actualités

La Corée du Sud accompagnera le Portugal en 8e  de finale de la Coupe du monde, les Bleus croisent les doigts pour Theo Hernandez et le foot allemand qui se déchire : voici la page Qatar du 2 décembre 2022.

L’exploit sud-coréen !

La Corée du Sud ne comptait qu’un seul point avant le match de la dernière chance contre le Portugal. Les Guerriers Taeguk avaient un pied et quatre orteils dans l’avion en encaissant l’ouverture du score à la 5e minute de jeu par Ricardo Horta. Kim Young-Gwon égalise (27e) avant le but de la victoire signé Hwang Hee-Chan à la 91e minute. Les Sud-Coréens s’emparent de la deuxième place du groupe grâce à une meilleure attaque que celle de l’Uruguay. Il a manqué un but à la Celeste contre le Ghana (2-0) pour prendre l’avantage à la différence du but, malgré huit minutes de temps additionnel, une fin de match stressante qu’ont suivi à distance Heung Min-son et ses coéquipiers.

Theo Hernandez ménagé : casse-tête à gauche pour Deschamps

Après la blessure de Lucas Hernandez, son frère cadet, Theo, l’a remplacé avantageusement sur le flanc gauche de la défense des Bleus. Seulement, ce dernier était absent de l’entraînement ce vendredi, à 48 heures du 8e de finale contre la Pologne. Selon RMC Sport, il ne s’agit que d’un contusion à la cheville et le latéral devrait être de retour samedi pour préparer la rencontre. S’il venait à manquer à l’appel, Didier Deschamps, qui a décidé de sélectionner seulement 25 joueurs sur 26 possibles et aucun autre défenseur gaucher devra trouver une solution de remplacement. Aligné à ce poste inhabituel pour lui contre la Tunisie (0-1) mercredi, Eduardo Camavinga avait été en grande difficulté.

Le football allemand se déchire

Deux éliminations en phase de groupes de la Coupe du monde d’affilée. Depuis la création du tournoi en 1930, l’Allemagne n’avait jamais connu deux échecs consécutifs de la sorte. Sans surprise, la presse allemande s’est montrée féroce ce vendredi matin, au lendemain du choc. «  La Nationalmannschaft devient progressivement un nain », regrette Kicker. «  C’est définitivement la fin d’une grande nation du foot », assène Bild. Naturellement, le sélectionneur Hans-Dieter Flick est vivement contesté et interpellé lors d’un face-à-face tendu avec l’ex-international Bastian Schweinsteiger

Le Japon au bout de l’extrême limite

Le dénouement du groupe E restera parmi les moments forts de cette Coupe du monde 2022. Si l’Allemagne est éliminée du tournoi, c’est notamment parce que le Japon a fait l’exploit de s’imposer contre l’Espagne (2-1). Ao Tanaka signe le deuxième but nippon grâce à la remise de Kaoru Mitoma qui évite de justesse la sortie du ballon. Et pourtant, ce dernier n’avait pas franchi entièrement la ligne, pour un cheveu…

Photo ©Baptiste Fernandez/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications