Téléchargez notre application Ligue 2

Bilans de la trêve (5/20) – Yohan Eudeline (Caen) : « C’est positif, mais on peut encore mieux faire »

Championnat

Le SM Caen s’est positionné dans le haut de tableau avec une 5e place (23 points) après 15 journées de Ligue 2. La trêve hivernale anticipée en raison de la Coupe du Monde est l’occasion pour MaLigue2 de dresser un premier petit bilan avec le directeur sportif, Yohan Eudeline.

A lire aussi >> « Ubuesque » : le président Pickeu (Caen) réagit au report du match à Vire

Le bilan sportif : 

« Le club continue de progresser. On a six points de plus par rapport à la saison dernière et avec un peu plus de réussite, on aurait pu en obtenir un peu plus. C’est positif, mais on peut encore mieux faire. Ce qu’on remarque aussi, c’est que les joueurs peuvent s’améliorer. Ils ne sont pas encore à 100% de leurs moyens. Il y a donc encore une marge de progression. Maintenant, pour exister dans cette L2 et être tout proche des premières places, il faut réaliser des séries et nous ne l’avons pas encore fait pour le moment. Il faudra donc le faire sur la deuxième phase », pose Yohan Eudeline.

Comme la saison dernière, le SM Caen a parfois fait preuve d’irrégularité, et le coach Staphane Moulin qui ne comprend pas toujours pourquoi son équipe ne parvient pas à enchaîner les bons résultats malgré son potentiel certain. « Les joueurs sont conscients d’avoir eu un petit passage à vide sur la période Grenoble-QRM (défaite 1-0) qui nous a fait perdre entre 3 et 5 points. Aujourd’hui, ce ne serait pas le même classement avec ces points, c’est sûr. On doit encore progresser vers ce cap-là, avoir plus de concentration, et faire encore plus dans cette L2 difficile. »

Le SM Caen est dans la phase de consolidation de son projet initié à l’été 2021 avec l’arrivée de Stéphane Moulin et son staff. Est-ce que l’objectif de la Ligue 1 semble réaliste dès cette édition 2022-2023 ? « L’envie est là, mais comme chez beaucoup d’autres équipes de L2 », répond le directeur sportif de Malherbe. « On a gagné des matchs sur cette première partie de saison, mais on a aussi perdu des points lors de rencontres où on pensait en prendre plus. J’ai en tête le match contre Grenoble où ils sont réduits à 10, ou le match d’Annecy (0-0) dernièrement où on termine sur un résultat nul. On a vu des choses positives, Alex Mendy continue de marquer dans ses standings de l’an dernier. La majorité des joueurs peut progresser et franchir encore un cap, ils en sont conscients. Ali Abdi a prolongé avec nous, il a été sollicité lors du dernier mercato et il était à la Coupe du Monde (avec la Tunisie). Bien évidemment, Ali est un joueur important de notre projet, comme l’ensemble de notre défense. On doit encore progresser pour se rapprocher des équipes de tête. Je pense qu’avec 27-28 points, cela aurait mieux reflété notre première partie de saison. »

Un attaquant en renfort au prochain mercato ?

En parlant d’Ali Abdi, dont la cote ne fait que grimper dernièrement, les yeux se tournent logiquement vers le prochain mercato hivernal, où quelques joueurs risquent d’être sollicités. Quel sera le cap fixé par Yohan Eudeline et la cellule de recrutement pendant ce marché des transferts ? « On est en réflexion constante. On savait qu’il nous faudrait peut-être un attaquant supplémentaire pour cette L2. On est contents de ce que font Alex (Mendy), Godson (Kyeremeh), Samuel (Essendé), Benjamin (Jeannot) et Norman (Bassette). Mais on sait très bien que pour exister dans cette L2, il faut du monde. On va donc y réfléchir. Est-ce qu’on doit aussi se renforcer à d’autres postes ? C’est un point d’interrogation. On a aussi des joueurs sollicités, qui jouent, ou qui jouent un peu moins. On aura des discussions avec eux à la reprise pour savoir si on va continuer ou si on doit imaginer autre chose avec eux. On est en train d’améliorer l’effectif, la progression est constante. On aimerait bien être en tête du classement avec 35 points (sourire). On n’y est pas encore, mais le club travaille, les joueurs progressent avec le staff, avec des jeunes qui pointent le bout de leur nez, nous sommes contents d’eux. On essaie de trouver le bon équilibre entre les jeunes et les plus anciens. Pour l’instant cela fonctionne bien, même si on aimerait avoir quelques points en plus. »

L’équipe-type selon les temps de jeu :

Mandréa – Vandermersch, Thomas, Cissé, Teikeu, Abdi – Diani, Daubin – Essendé, Kyeremeh, Mendy.

Sur le banc : Clémentia, Obiang, Deminguet, Brahimi, Ntim, Zady Sery, Mbock.

Le pronostic de ML2 :

Le SM Caen doit trouver un peu plus de régularité pour atteindre son objectif de se mêler à la lutte pour la montée. Capable de réaliser de grosses performances, comme d’être parfois plus neutre, Malherbe doit se faire violence pour ne pas laisser filer quelques points accessibles en route. Malgré tout, l’équipe a affiché plus de solidité mentale que lors des dernières saisons pour bien se relever des spirales un peu plus négatives, et peut compter sur un stade d’Ornano acquis à sa cause. Caen n’est qu’à 5 points de la 2e place et peut viser mieux, en espérant être un peu plus épargné par les pépins physiques au sein de son effectif.

Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications