Téléchargez notre application Ligue 2

Pau – Bassouamina : Mons émerveille

Championnat

Arrivé presque sur la pointe des pieds au Pau FC cet été, Mons Bassouamina est devenu incontournable au sein de l’attaque béarnaise. L’attaquant franco-congolais réussit son meilleur début de saison au niveau Ligue 2.

À lire aussi >> QRM – Issa Soumaré, l’attaquant complet par excellence

Entre Mohamed Yattara (36 buts en Ligue 2), Mayron George, brillant avec Pau en 2020/2021 (7 buts en 14 matchs) et Pape Ibnou Ba, fort de deux saisons comme titulaire à Niort et Le Havre, Mons Bassouamina était sans doute le moins attendu parmi les recrues offensives du club béarnais cet été. Avant son excellente saison  2021-2022 en National avec Bastia-Borgo (9 buts, 4 passes décisives), ses références étaient maigres, surtout comparées à celles de ses concurrents.

Seulement, au fil des semaines, les statuts se sont effacés et le terrain a parlé. Samedi, lors du 8e tour de Coupe de France, Didier Tholot a voulu se passer de son buteur contre l’US Colomiers (N3) au début du match. Alors que l’attaque paloise calait contre la formation amateur, il n’a fallu que 10 minutes à Bassouamina après son entrée en jeu pour ouvrir le score et offrir la qualification à son équipe (1-0). Avec ce cinquième but toutes compétitions confondues, il est devenu le meilleur buteur du club depuis le début de saison, à égalité avec Henri Saivet. Depuis début septembre, l’ex-Nancéien a signé quatre buts en neuf journées de Ligue 2, en n’ayant joué une seule fois 90 minutes.

Si les blessures l’épargnent…

S’il est encore utilisé avec parcimonie par Didier Tholot, c’est parce que Mons Bassouamina n’a pas été épargné par les blessures, avec notamment quatre matchs manqués au mois d’août en raison d’un problème à l’ischio-jambier (cuisse). S’il ne se révèle qu’à 24 ans, c’est en raison d’une fragilité qui a freiné sa progression jusque là : « Dans notre équipe, il y a pas mal de revanchards, et j’en suis un. On a tous des parcours un peu semé d’embuches. Moi, j’étais blessé deux ans et demi, et je me suis relancé au Pau FC, on m’a donné la chance de prouver que je pouvais jouer en Ligue 2 », confiait-il il y a quelques jours à France Bleu Pyrénées-Atlantiques. À Nancy, son club formateur, il avait fait ses débuts comme professionnel, déjà sous les ordres de Didier Tholot mais était trop souvent indisponible pour percer : il disparaît pratiquement de l’équipe lorsqu’Alain Perrin en prend les commandes, avant d’être finalement laissé libre.

Rapide, agile, l’international congolais culmine à 1m72 mais sait aussi marquer de la tête, comme samedi face à Colomiers. Sa polyvalence a même bluffé ses coéquipiers, comme Erwin Koffi, interrogé par la République des Pyrénées : « C’est un joueur incroyable. Je ne le connaissais pas, je ne l’imaginais pas partir comme titulaire, il nous fait énormément de bien. Il fait beaucoup d’appels, il marque. Merci Mons. »

Crédit Photo ©Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications