Téléchargez notre application Ligue 2

Annecy – Laurent Guyot : « Il faut donner le meilleur de soi à chaque fois parce qu’on n’a pas de marge »

Championnat

Une semaine après une victoire renversante contre le FC Sochaux (2-1), Annecy va tenter d’accrocher quelque chose à Caen pour ne pas se faire dépasser et passer la trêve internationale hors de la zone rouge, même si cela ne serait qu’anecdotique. Laurent Guyot et son équipe retrouveront Godson Kyeremeh, « le joueur le plus efficace » de la saison de la montée d’après le coach annécien, qui s’est fait une place dans le collectif caennais. Steve Shamal également, qui a été titularisé lors des deux dernières journées de Ligue 2, va retrouver d’Ornano.

A lire aussi >> Annecy – Laurent Guyot : « Les joueurs ont été extraordinaires »

« Comme quand il y a une coupure plus courte, on préfère partir sur une note positive. On préférerait partir la tête hors de l’eau et avec une qualification (en Coupe de France, ndlr.). Mais non, ça ne change pas grand chose. Il va falloir prendre la coupure et bien la négocier parce que derrière, il va rester beaucoup de matchs du 26 décembre au 3 juin. C’est quelque chose d’énorme. Il y a beaucoup de choses qui vont se jouer dans le dernier tiers du championnat cette saison parce qu’avec le nombre de blessés, la condition physique… Il y a quelques aspects qui vont valoir très, très cher dans les derniers matchs.  »

« Nous, on n’a pas trop le choix. Si on ne garde pas les pieds sur terre… Quand on voit les stats, la ferveur populaire, le passé des joueurs (des autres équipes, ndlr.), si on commence à se prendre pour d’autres parce qu’on a gagné un match, ça va être compliqué. On a tout à montrer, c’est ça ce qui est extraordinaire ici, il y a tout à faire. C’est parfois un peu pesant, parce que ça a des contraintes mais l’avantage c’est qu’on voit des choses évoluer. Pour qu’elles continuent à avancer autour de l’équipe, il faut qu’elle soit performante et qu’elle gagne des matchs, tout ça dépend l’un de l’autre. Il faut des bonnes conditions pour être performant, pour améliorer les conditions il faut des performances et donner envie aux gens de s’investir. De venir au stade. Tout est lié. Pour l’instant, la communion se fait plutôt bien. On sait qu’il y a des hauts, on sait qu’il y aura des bas. On en a eu, on a su faire face. Il faut donner le meilleur de soi à chaque fois parce qu’on n’a pas de marge. On sait aussi que quand on est  à 100%, on est capable de faire des choses intéressantes et d’embêter quelques adversaires quand même. »

Photo Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications