Téléchargez notre application Ligue 2

Paris FC – Thierry Laurey : « Dans les résultats, on n’est vraiment pas où on voulait être »

Championnat

Premier du classement des matchs à l’extérieur (3 victoires, 3 nuls et une défaite), le Paris FC se dirige désormais vers l’Île de Beauté, où il affrontera le SC Bastia lors de la 14e journée de Ligue 2. Thierry Laurey se méfie de cette équipe bastiaise et, sans rentrer dans une polémique sur l’arbitrage, sait qu’il est très difficile de s’imposer en Corse. Le leader bordelais a lui-même échoué dernièrement.

A lire aussi >> Paris FC – Julien Le Cardinal avant son retour à Bastia : « C’est grâce au Sporting que je vis mon rêve »

« L’arbitrage, c’est un petit peu partout pareil. Malheureusement en Ligue 2, l’arbitrage c’est toujours un petit peu délicat. Je ne veux pas tirer sur les arbitres parce que c’est trop facile, mais il faut reconnaître qu’il y a des décisions qui sont prises d’un match à l’autre qui sont quand même hallucinantes ! Nous, on va là-bas pour prendre des points. Si on en prend un, ça sera très bien, si on en prend trois ça sera superbe. On veut faire un match sérieux comme on en a fait à l’extérieur, mais on sait aussi qu’on va rencontrer une équipe qui est performante, qui a battu Metz, qui a fait match nul contre Bordeaux dans le temps additionnel… Ils se sont fait surprendre par Laval, par Rodez, mais vous avez raison de dire qu’il y a une grosse intensité durant les matchs et qu’ils sont poussés par un public qui les fait se survolter. »

« Il est évident que dans le jeu, on n’est pas encore tout à fait où on le veut. Il y a des raisons qui expliquent ça. Dans les résultats, on n’est vraiment pas où on voulait être. On ne voulait pas forcément être dans les deux premiers, mais être entre la dixièmes et la cinquième ou sixième place, il y a un delta qu’il faut qu’on gomme. Même si encore une fois, et j’insiste peut-être lourdement, quand on regarder les Expected Points ou Expected Goals… ça veut dire qu’on se crée beaucoup d’occasions ! »

Photo Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications