Téléchargez notre application Ligue 2

Bordeaux – David Guion sur la place de leader : « C’est une bonne pression pour mes joueurs, c’est merveilleux en terme d’apprentissage »

Championnat

Après la qualification en Coupe de France dans le derby face au Stade Bordelais (3-0), Bordeaux retrouve le quotidien du championnat avec un déplacement à Nîmes ce samedi (15h) en ouverture de la 14e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, l’entraîneur David Guion s’est exprimé en conférence de presse et évoque le statut de leader des Girondins, qui seront fortement attendus pour la dernière des Costières.

A lire aussi >> Ligue 2 – Vacances, stage au Portugal, matchs amicaux… le programme hivernal de Bordeaux se précise

« Aliou Badji ne sera pas disponible pour ce week-end (lésion au mollet). On va voir comment il récupère, c’est un garçon qu’on découvre aussi en terme de réathlétisation. On verra au milieu de semaine prochaine comment ça évolue. Le déplacement à Nîmes ? On va leur rendre visite aux Costières, il va y avoir une grande ferveur pour cette dernière du stade. Quand cette enceinte est remplie, il y a une ambiance chaleureuse. Quand on est joueur pro, ce sont des ambiances qu’on aime vivre et on souhaite jouer des matchs avec des publics nombreux et plein de ferveur comme ça. Il faut s’attendre à un public à fond derrière ses joueurs, c’est logique. Le match de Furiani peut nous être utile pour cela. J’ai des jeunes joueurs, c’est un apprentissage accéléré. J’insiste beaucoup là-dessus avec eux, on porte le maillot des Girondins, c’est une grande responsabilité. De par notre place de leader, les garçons sont attendus et j’attends d’eux qu’ils soient à la hauteur. C’est une bonne pression pour eux, c’est merveilleux en terme d’apprentissage, pour franchir des paliers pour leur carrière. Nîmes a trouvé son système depuis 5 matchs, les qualités des joueurs rejaillissent dans ce système. On va jouer pour la première fois contre un 4-4-2 losange s’ils restent ainsi (…).

J’ai voulu faire tourner sur le plan offensif contre le Stade Bordelais car la fraîcheur est importante, même si on a qu’un match par semaine. Je voulais voir Elis enchaîner pour donner de la continuité sur le plan physique. Il y a aussi des questions de complémentarité. Contre Annecy, il fallait prendre la profondeur et qui mieux qu’Elis pour le faire sur ce match ? Par contre si j’ai plutôt besoin d’un joueur pour jouer à l’intérieur, je vais plutôt faire appel à Bakwa, Davitashvili ou Delaurier-Chaubet. C’est ce que je souhaitais avoir en début de saison : une large palette pour mettre en place ce qui peut le mieux déstabiliser l’adversaire. »

Photo by Franco Arland/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications