Téléchargez notre application Ligue 2

QRM – Olivier Echouafni : « C’est miraculeux pour Sochaux »

Championnat

Quevilly-Rouen est décidément l’équipe-piège par excellence en Ligue 2. Les Normands ont porté à quatre matchs leur série d’invincibilité samedi à Sochaux (2-2), menant deux fois au score et rejoint à autant de reprises sur penalty. En conférence de presse d’après-match, le coach Olivier Echouafni a quelque peu regretté les décision de M.Lepaysant, alors que son équipe est passée près d’un gros coup au Stade Bonal.

À lire aussi >> Dijon – Daniel Congré : « La haine, le dégoût, la honte… »

« C’est miraculeux pour Sochaux. J’ai envie de retenir l’état d’esprit remarquable de mon groupe. Ce soir, les joueurs n’ont pas été récompensés à leur juste valeur, ils ont été très appliqués et très sérieux tout au long du match et une décision arbitrale nous est contraire en fin de match. […] On est sur une bonne série. Là, les trois points nous tendaient les bras, c’est un peu dommage. Il nous reste deux étapes de montagne avec Le Havre et Amiens avant la Coupe du Monde. Ce sont de beaux défis, on espère avoir beaucoup de monde au stade Diochon pour le derby. »

Source : L’Est Républicain

Photo ©Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. Très belle équipe de QRM qui pratique un très beau jeu, efficace qui plus est. O. Echouafni peut être fier de son groupe, même s’il est frustré par le résultat à Sochaux où les 3 pts auraient été mérités. Il faudra compter avec cette équipe qui n’est pas à sa place au classement actuel.

  2. S’agissant de Sochaux, maintenant : tout le monde a pu constater un “coup de mou” après la trêve d’automne qui a sans doute enrayé une belle dynamique. Nous attendons de la prochaine trêve qu’elle produise l’effet contraire. Nous avons entendu O. Guégan évoquer l’hypothèse que certains joueurs sont peut-être “émoussés” … Pourquoi, alors, ne pas faire tourner davantage ? Nous avons l’effectif pour et nous voyons de joueurs tels que Maxime Do Couto ou encore Herman Tebily effectuer de bonnes rentrées – quand on les aligne – et même être parfois décisifs ; pourquoi ne pas leur faire plus confiance. Idem en défense où nous avons d’excellentes individualités mais où il manque à l’évidence un patron pour orchestrer la manœuvre et éviter des erreurs de placement grossières comme on en a vues face à QRM. A ce poste, il est évident que Florentin Pogba n’a pas été remplacé. Mais là également nous avons du monde derrière la porte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications