Téléchargez notre application Ligue 2

Metz – Christophe Delmotte : « Être mené au score de cette façon, c’est frustrant, on peut le vivre comme une injustice »

Championnat

Pour ouvrir la 11e journée de Ligue 2, Bordeaux s’est imposé sur le score de 2-0 face à Metz, dans un stade Matmut Atlantique très vivant. Les buts de Maja sur penalty avant la mi-temps et de Fransergio pour tuer le suspens quelques minutes avant les trois coups de sifflet ont fait la différence entre ces deux équipes reléguées de l’élite cet été. Christophe Delmotte, entraîneur adjoint du club messin, s’est exprimé sur ce penalty qu’il pense être une erreur d’arbitrage.

A lire aussi >> Ligue 2 (11e journée) – Les notes de Bordeaux-Metz

« On était bien dès le début de ce match, avec le plan de jeu qui était bien respecté, jusqu’à ce fait de jeu qui malheureusement nous handicape. On revient bien en deuxième mi-temps, je pense que Bordeaux nous a laissé plus de ballons mais on a lutté jusqu’au bout. On n’était pas loin. On a eu pas mal de situations, d’occasions et il nous a manqué le réalisme offensif. C’était mieux que ce qu’on a pu produire sur nos deux derniers matchs. Ce fait de jeu nous a beaucoup handicapé en fin de première mi-temps. Être mené au score de cette façon, c’est frustrant. On peut le vivre comme une injustice, je me permets de dire ça. »

A lire aussi >> Metz – Matthieu Udol : « Le penalty est très léger, ça a été confirmé par l’arbitre »

« A l’entraînement, je fais l’arbitrage. Je sais que c’est difficile d’arbitrer, ils ne sont pas aidés, il n’y a pas de VAR donc c’est très difficile. J’ai un grand respect pour eux (les arbitres). Moi, je n’ai été suspendu qu’un match en 15 ans de carrière, j’ai un vrai respect et je connais la difficulté de ce métier. Mais c’est difficile à avaler sur ce match-là. Il faut respecter le choix qui a été fait, mais c’est une vraie frustration. »

Neuf points de retard sur le leader et potentiellement sur le top 2 ? « C’est l’écart maximum. Pour l’avoir vécu avec Lyon lors du premier titre, à la fin du mois de janvier on était à huit ou neuf points de Lens et on est revenus, sur le dernier match. Pour moi, il ne faut pas arriver à un écart à deux chiffres. Ce sera compliqué et ça passera par des séries. On voulait enchaîner sur un résultat positif avec la victoire contre Pau, parce qu’on savait qu’il fallait deux victoires pour recoller en première partie de tableau, ça n’a pas été fait là, donc il faudra s’y remettre la semaine prochaine lors du match contre Sochaux. »

Source : francebleu.fr

Photo Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications