Téléchargez notre application Ligue 2

Laval – Olivier Frapolli sur la recherche d’un attaquant : « On ne peut pas faire n’importe quoi, il ne faut pas se tromper »

Championnat

Après une défaite frustrante lundi soir contre Bordeaux (1-2), Laval veut repartir de l’avant en déplacement à Grenoble ce samedi (19h) dans le cadre de la 11e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, l’entraîneur Olivier Frapolli a fait le point en conférence de presse, notamment sur la recherche d’un joker en attaque.

A lire aussi >> Ligue 2 – Un ancien attaquant de Nancy à l’essai à Laval

« Il n’y a pas de modification de l’infirmerie depuis le match de lundi soir, Anthony Gonçalves revient de suspension. Je préfère faire des choix que de ne pas à avoir à en faire. On retrouve un effectif en quantité, on le voit à l’entraînement aussi. Il y aura beaucoup de monde au milieu, cela laisse plusieurs alternatives pour démarrer mais aussi pour coacher, c’est intéressant. Par contre, on a que trois attaquants valides. On est un peu court en nombre dans ce secteur. C’est pour cela qu’on cherche quelqu’un pour compléter l’effectif. Vinni Triboulet ? On fera un petit bilan à la fin de son essai. Le déplacement ? On fait Laval-Lyon en train, puis Lyon-Grenoble en car. Vinni a un profil plus dribbleur, c’est un peu différent. Il a fait une très belle saison il y a deux ans à Nancy. Il est jeune, il a 23 ans, il connaît la Ligue 2. Il fait partie des options intéressantes à étudier sur le papier. Sa forme est correcte, il s’est entretenu aux Pays-Bas dans une structure. Mais il manque forcément de compétition et de matchs, même s’il n’est pas dans la souffrance à l’entraînement. Le besoin d’attaquant est assez urgent mais on ne peut pas faire n’importe quoi, il ne faut pas se tromper. Julien Maggiotti est meilleur buteur du club, c’est une idée aussi de pouvoir le faire jouer plus haut. Grenoble est une équipe performante sur les contres, mais ils seront à domicile donc ils voudront être performants à la maison. Ils ont une bonne expérience de la L2, ils ont été barragistes il y a deux ans. Pour nous, l’axe de progrès, c’est qu’on prend trop de buts, il faut être plus fort dans ce domaine. »

Photo Eddy Lemaistre/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications