Téléchargez notre application Ligue 2

Saint-Étienne – « En gros, tape dans le ballon et ferme la », le coup de gueule de Thomas Monconduit suite aux propos de la ministre des Sports

Championnat

Invitée de France Inter dimanche dernier, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra avait évoqué, dans un débat sur l’éthique et la Coupe du Monde au Qatar, la responsabilité limitée des footballeurs, à qui on ne demanderait pas nécessairement de prendre position sur certains sujets politiques, s’ils ne s’en sentent pas  capables ou s’ils n’en ont simplement pas envie. « Les joueurs de l’Équipe de France ne sont pas des hommes politiques […], ils sont là pour jouer », affirme la ministre, qui ne veut pas « leur en demander trop » même s’il est souhaitable d’atteindre « un certain niveau de conscience ». Une déclaration qui n’a pas manqué de faire réagir, même chez les joueurs qui ne sont pas appelés en Équipe de France tels que Thomas Monconduit, milieu de Saint-Étienne.

A lire aussi >> Ligue 2 – Déplacement limité pour les supporters grenoblois à Saint-Étienne

«On s’excuse d’être trop cons. En gros, tape dans le ballon et ferme ta gueule. Il est évident qu’avec ce genre de mentalité, on n’avancera pas ! Nous, on vous demande de prendre les bonnes décisions pour l’avenir de notre planète et vous n’êtes pas foutus de le faire… Merci les politiques », a-t-il publié à l’écrit sur Instagram dans une story, rapidement supprimée. A l’époque des réseaux sociaux, la voix des footballeurs a, quoi qu’on en pense, de plus en plus de portée, les acteurs ayant les moyens de s’exprimer sur des thèmes extrasportifs et de faire connaître leur point de vue au grand public sur des sujets de société, sans en être empêchés.

Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. Si la réaction du joueur “a vite été supprimée”, celle, insultante, de la ministre a toujours cours. C’est la “modération” à la sauce Gafam. Nous attendons avec impatience la réaction du ministre de la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications