Téléchargez notre application Ligue 2

Dijon – Omar Daf aimerait un mercato plus court et parle de la piste Valentin Henry

Championnat

Petit à petit, l’infirmerie de Dijon se vide, même si les joueurs qui reviennent de blessure (Deaux, Jacob, Scheidler entre autres), ne devraient pas immédiatement être en mesure de postuler à une place de titulaire en Ligue 2 face à Nîmes ce week-end. Alors que le mercato n’a pas encore fermé ses portes, plusieurs joueurs liés au DFCO par leur contrat son encore susceptibles de partir. Une situation qui ne plaît guère à Omar Daf alors que Yassine Benzia et Alex Dobre, par exemple, devront être réintégrés pleinement s’ils venaient à rester après le 1er septembre.

A lire aussi >> Mercato – Omar Daf et Dijon lorgnent sur un autre joueur de Sochaux

« Pour pas mal de clubs, ce mercato est un problème. Les joueurs qui ne sont pas partis restent définitivement, pour les techniciens, ça devient pénible parce qu’on a des joueurs qui sont en instance de départ. Cela ne dépend pas de nous. Il y a des instances qui travaillent sur ces sujets là. A un moment donné, ça serait bien de pouvoir nous aider pour qu’on puisse travailler dans des bonnes conditions et qu’après le début du championnat, le mercato puisse fermer définitivement. S’il n’y a pas de départ, ces joueurs sont amenés à réintégrer le groupe, mais dans quelles conditions ? Une fois qu’on a émis le souhait de partir, c’est toujours délicat. »

Au sujet de la piste Valentin Henry (défenseur droit de Sochaux), qui serait suivi par Dijon, Omar Daf n’avoue qu’à demi-mot son intérêt. Il apprécie en revanche l’idée de trouver un joueur de couloir différent de ceux déjà au club, alors que Traoré et Ngouyamsa sont tous deux sous contrat à Dijon : « Oui, on cherche un joueur de couloir. C’est un profil qui est différent de nos latéraux. Au milieu de terrain on a huit joueurs, seulement trois qui jouent. Un latéral de plus ne poserait pas de problème à partir du moment où il a d’autres qualités, ça nous donnerait d’autres options dans le jeu. Dans mon idée, je voulais juste amener un profil différent de ce que nous avons. »

Photo Vincent Poyer/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications