Téléchargez notre application Ligue 2

Ancien de Ligue 2 – Christophe Pélissier : « Cela fait quinze ans que, partout où je passe, les objectifs sont atteints »

Championnat

Après avoir passé deux saisons d’affilée en Ligue 1, Christophe Pélissier, entraîneur qui a connu beaucoup de succès en Ligue 2 à Lorient et Amiens, suite à la montée avortée de Luzenac, est toujours sans club. Annoncé un temps sur la « shortlist » de Sochaux pour remplacer Omar Daf après son départ, le coach se voit plutôt rester dans l’élite et espère qu’une opportunité se présentera. Il s’est exprimé dans le quotidien L’Équipe sur son départ de Lorient, qu’il estime surprenant, sans garder aucune animosité ni aucun regret.

A lire aussi >> Ancien de Ligue 2 – Eduardo : « J’ai commencé à entraîner, pourquoi pas à Guingamp un jour ? »

« Deux jours après la fin du championnat, j’ai une réunion avec le président et le Directeur Général : on réfléchit à comment faire progresser le groupe. Je travaille sur le recrutement et je n’avais pas de doute que j’allais reprendre la saison […]. J’ai rempli mon contrat. On est venu me chercher en Ligue 2 en 2019 pour être en Ligue 1 dans les trois ans. Trois ans plus tard, je laisse le club en Ligue 1 […]. Sur le moment, ça a été une surprise, ensuite, une déception. Maintenant, j’ai tourné la page, je regarde devant. Je crois que c’est Arsène Wenger qui a dit que l’on commence à être un bon entraîneur quand on s’est fait virer au moins une fois (sourire). 

A lire aussi >> Anciens de Ligue 2 – Christophe Pélissier limogé par Lorient et remplacé par Régis Le Bris

« Cela fait quinze ans que, partout où je passe, les objectifs sont atteints. Et parfois même au-delà, comme à Amiens, où la L1 n’était pas programmée. Je n’ai pas envie d’attendre. J’ai la chance d’être consultant, ce qui me permet de regarder des matchs. Je suis prêt à relever un nouveau défi, à m’inscrire dans un projet en Ligue 1, comme je l’ai fait durant quatre saisons. »

Source : L’Équipe

Photo Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications