Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Un remplacement supplémentaire en cas de commotion cérébrale

Actualités

Le « protocole commotion » se précise pour la prochaine saison de Ligue 2. Testée la saison dernière, la réalisation d’un changement supplémentaire en match en cas de commotion cérébrale sera inscrite au règlement des compétions cette saison (article 588).

A lire aussi >> Ligue 2 – Gaëtan Weissbeck le mieux coté, découvrez le Top 10 des joueurs sur MPG

Sur son site officiel, le Ligue de Football Professionnel précise les contours de la nouvelle règle :

• Chaque équipe est autorisée à recourir à un seul « remplaçant pour commotion cérébrale » au cours d’un match.

• Le recours à ce « remplacement pour commotion cérébrale » est possible indépendamment du nombre de remplaçants déjà utilisés.

• Le recours à un « remplacement pour commotion cérébrale » est indépendant du nombre d’opportunités de remplacement « normal ».

• Toute commotion cérébrale survenue dans le cadre d’un match officiel de la LFP, nécessite une prise en charge par le médecin d’équipe ou le médecin de l’équipe adverse ou à défaut par le médecin réanimateur de terrain durant les 3 minutes prévues selon l’article 588 du règlement de la LFP.

A lire aussi >> Bastia – Anthony Roncaglia après son protocole commotion : « Quand je fermais les yeux, je n’étais pas stable »

180 secondes pour établir un diagnostic, un délai serré ? A titre de comparaison, le protocole commotion du rugby peut durer 12 minutes et est assorti d’un remplacement provisoire du joueur. La mesure est assorti d’un suivi d’après-match.

Si un joueur se voit contraint de quitter le terrain, le protocole recommande un examen plus poussé après la rencontre. Un autre examen d’expertise doit être réalisé dans les 72 heures par un médecin qui figure sur la liste officielle de la Fédération Française de Football. « Un rapport sera réalisé par le directeur médical de la FFF auprès de la direction des compétitions de la LFP validant la prise en charge du joueur sorti dans le cadre du remplacement supplémentaire pour commotion. »

Crédit Photo ©Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications