Téléchargez notre application Ligue 2

Buteurs – Healey domine une modeste cuvée 2022

Actualités

Seuls Auxerre et Quevilly-Rouen sont encore sur le pont pour le compte de la saison 2021-2022. L’un pour retrouver la Ligue 1, l’autre pour sauver sa peau en Ligue 2. En attendant, les 18 autres clubs de la division sont en vacances et le classement des buteurs est scellé. L’attaquant anglais de Toulouse, Rhys Healey s’adjuge seul la tête d’un classement qu’il aura mené pendant presque toute la saison. Avec « seulement » 20 réalisations, il devance Gaëtan Charbonnier et ses 17 buts. L’ancien attaquant de Cardiff, blessé lors du match de la montée contre Niort (2-0), n’a pas pu profiter de la fin de saison pour parfaire ses stats. « Magic Healey » a tout de même un peu ralenti lors de la phase retour (7 buts) à l’exception d’un mois d’avril magistral, ponctué par un coup du chapeau à Guingamp.

Un total plutôt bas pour un meilleur buteur

Healey fait donc un peu moins bien que son prédécesseur, Mohamed Bayo (Clermont) qui avait scoré 22 fois la saison dernière, à égalité de Tino Kadewere (Le Havre) en 2020, lors d’une saison amputée de dix journées par la pandémie de Covid et loin derrière l’excellent cru de Charbonnier 2019 avec Brest (27 buts, 7 passes décisives). Pour trouver un total plus faible, il faut remonter aux 18 réalisations de Mickaël Le Bihan avec Le Havre en 2014-2015.

On aurait pu attendre un peu plus à la pointe de la meilleure attaque de l’histoire de la Ligue 2 mais il reflète en réalité l’excellente performance collective des hommes de Philippe Montanier avec quatre joueurs ayant atteint ou franchi la barre des 10 buts (Van den Boomen 12, Ratao 11, Onaiwu 10), une première dans le championnat. Seuls 15 joueurs ont un total à deux chiffres dans le championnat cette saison. Ils n’étaient que 12 l’an dernier.

Le classement des buteurs

Toulouse plus que bien loti , il faut en revanche descendre jusqu’à la 17e place pour trouver un joueur de l’AC Ajaccio en la personne de l’inusable Riad Nouri (9 buts, 4 passes décisives). Le milieu de 36 ans conserve sa place de meilleur buteur de Ligue 2 en activité, dans une équipe qui a plus brillé par ses performances défensives. Nouri est à égalité parfaite avec le sochalien Aldo Kalulu. Le FCSM est l’autre équipe de haut de tableau sous-représentée dans le classement des buteurs. Les Lionceaux s’étaient d’ailleurs activés au mercato d’hiver pour dénicher un buteur providentiel, sans succès. En revanche, Nîmes, 9e de la saison, place deux joueurs dans le top 15, Moussa Koné et Yassine Benrahou, auteurs respectivement de 11 et 10 buts).

Ils ont disparu…

Si le meilleur buteur de la saison passée, Mohamed Bayo s’est envolé pour la Ligue 1 avec Clermont (13 buts dans l’élite), d’autres ténors du classement des buteurs 2020-2021 se sont éclipsés cette saison. C’est notamment le cas de Mickaël Le Bihan : 19 buts en mai dernier, 7 cette année. L’attaquant bourguignon a eu toutes les peines du monde à retrouver son rythme en passant d’Auxerre à Dijon. Pire pour Pape Ibnou Ba, passé de Niort au Havre et surtout de 14 à 3 pions. Rémy Dugimont, en perte de temps de jeu à Auxerre à 35 ans, n’a fait trembler les filets que 2 fois, 12 de moins que l’an passé.

A l’inverse, des « petits nouveaux » apparaissent en haut du classement. Aurélien Scheidler (Dijon) marque 12 buts et signe sa meilleure saison en termes de statistiques, tout comme l’ailier du Paris FC Morgan Guilavogui.

Crédit photo ©Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications